Partagez | 
 

 — Frederic Richards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: — Frederic Richards   Dim 4 Mai - 0:51





Frederic Richards

Bonjour! Je m'appelle Frederic Richards. Je suis âgé de 26 ans et je suis célibataire. Dans le monde des contes, on me connaît sous le nom de Merlin. Je viens de Camelot et je suis magicien. Je suis sans emploi et mon grand amour est Alaïs Lewis. Je viens des Légendes Arthuriennes et je souhaite intégrer le groupe Paresse. Quant à mon visage, il m'a été prêté par Colin Morgan.

Mon caractère

S’il n’avait plus à cacher sa véritable identité avant la malédiction, le voilà revenu à la case départ. De nouveau, il est quelqu’un de totalement invisible et s’il ne l’est pas, il passe souvent pour ce qu’il n’est pas vraiment, soit une andouille. Il préfère passer pour un idiot plutôt que de dévoiler ses secrets, cherchant les excuses les plus lamentables possibles afin de détourner l’attention. Mais bien qu’il soit maladroit et qu’il passe pour un incompétent, il demeure un homme dont le petit doigt est sans doute plus courageux que le peuple parmi lequel il vivait. Ce magicien, désormais privé de tout pouvoir, n’hésiterait jamais à se mettre en danger pour sauver les personnes qu’il apprécie, bien qu’il en soit fatigué. Il a un cœur pur qui demeure fragile face à certains sujets, comme sa douce qui est morte dans ses bras, ou la mort d’Arthur qui, malgré le fait qu’il en ait été dévasté, l’a rendu plus fort. Il a une certaine sensibilité, ce qui le pousse souvent à se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, se retrouvant donc les pieds dans les plats. Il n’en demeure pas moins intelligent et stratégique, quoi que ça ne paraisse pas toujours. Il est naïf, mais réfléchi, un ami loyal et dévoué, et rien ne pourra le changer sur ce point, pas même les menaces des plus grandes sorcières du monde.

Il était une fois

Les années les plus importantes de la vie de Merlin se résument à ses années de services pour Arthur, roi de Camelot. Autant qu’il pouvait être un maître détestable et malicieux, Arthur était, pour Merlin, le plus grand des amis, celui de qui il ne se serait jamais séparé si le destin leur avait laissé une chance de le sauver. Malheureusement, la vie d’Arthur fut condamnée à la guerre de Camlann, lorsqu’il fut blessé à mort par la lame de Mordred. Les paroles du dragon l’ont cependant encouragé à continuer. Si Arthur devait revenir un jour, Merlin voulait que ce soit dans une Camelot saine et présentable. Malheureusement, une bien triste nouvelle lui fut annoncée par les cristaux de la caverne.

Une fumée pourpre engloutissait les vastes terres sur lequel il reposait, pour ensuite transporter tout le monde dans un monde sans magie, où personne ne se souviendrait de leur véritable identité. Un monde où il n’y avait aucune fin heureuse. Il avait vu Guenièvre, la reine, ainsi que ses amis, mais surtout Arthur qui était revenu à la vie. Sans perdre un instant, il en avait parlé à Gaius, puis à la reine qui lui supplia de veiller sur Arthur dans cet autre monde. C’est donc tout de suite après que Merlin sella son cheval et partit trouver la seule personne qui pourrait l’aider : un homme dont seul le nom était craint.

Une fois en face de Rumplestiltskin, Merlin comprit pourquoi cet homme était craint, si on pouvait vraiment le qualifier d’homme. Le Ténébreux n’était pas le genre à faire de cadeau, et le sorcier n’était certainement pas une exception à la règle. S’il voulait obtenir l’aide du Dark One, il devait payer le prix demandé. Merlin n’eut pas le choix d’accepter lorsque Rumple lui dit qu’il allait lui devoir une faveur le temps venu.

De retour au château, Merlin se prépara à la malédiction, préparant mentalement ses amis également. Plus le temps avançait, plus il se faisait du souci pour Gaius avec qui il resta, triste, lorsque la fumée pourpre envahi le château.

Merlin se réveilla  sur un banc de bois, dans un parc, avec non seulement ses souvenirs, mais avec des nouveaux, des souvenirs qui ne lui appartenaient pas, mais qui appartenaient à sa nouvelle identité : Frederic Richards. C’est ainsi qu’il allait donc se faire appeler dans ce monde dans lequel il fit vite de remarquer qu’aucun de ses dons qu’il possédait avant n’étaient plus. Il portait un manteau et possédait une couverture et un sac, rien de plus. C’était maintenant le temps de trouver Arthur, Guenièvre et tous les autres. La première personne qu’il retrouva, fut Gaius, à l’hôpital, avec qui il devint rapidement ami en faisant du bénévolat. Depuis que le vieil homme a prit sa retraite, Frederic le visite chez lui.

28 ans plus tard, sa mission de trouver Arthur tient toujours. Il n’a trouvé personne d’autre et fait comme s’il ne savait rien de son ancienne identité. Jusqu’ici, il a réussit à ne pas attirer les soupçons des personnes qui ont créé la malédiction. Mais pour combien de temps encore ?

Derrière mon écran

En vrai, je me nomme Anouk mais sur le web on m'appelle anouk. Actuellement j'ai 22 ans, et si j'ai bien regardé dans ma culotte, je suis un(e) fille. Je me suis fait piéger sur Keep it Secret en le bâtissant, pierre après pierre, et j'aimerai dire que I am the last Dragon Lord 8D.
fiche par © anouk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

— Frederic Richards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» FREDERIC DARD (1921-2000)
» Assassinat du propriétaire de l’hôtel Le Palace
» imageries de meeuwen de ce lundi
» Et à la VBM dans tout celà !!!! à Wellen
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches validées-