Partagez | 
 

 I have missed you Pv Frederic ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: I have missed you Pv Frederic ♥   Mar 3 Juin - 22:45


Fabulis City était un endroit très étrange et Viviane, ou plutôt Alaïs, avait encore du mal à s’habituer à certaines choses.  Mais elle était censée vivre ici depuis toujours donc elle agissait de façon naturelle tout en continuant à sourire. En réalité elle trouvait ce monde intéressant mais aussi assez effrayant. Malgré tout elle l’aimait bien. Chaque monde avait ses défauts mais également des raisons pour lesquels on appréciait d'y vivre. Elle devait bien avouer qu’elle c’était trouver un nouveau défaut dans ce monde : la gourmandise. La jeune femme n’était pas du genre à ce jeté sur la nourriture mais ici tout était tellement bon ! Granny était vraiment fort quand il s’agissait de cuisine et travailler au bed and breakfast n’aidait pas.

Aujourd’hui Alaïs avait obtenu un jour de congé. La jeune femme avait donc décidé d’en profiter pour faire le vide dans sa tête afin de réfléchir à comment accomplir sa mission. Elle devait trouver Merlin et Arthur. La ville était grande et elle n’y était pas parvenue jusqu’ici. Elle avait bien croisé le chemin de certains chevaliers et travaillait avec la reine mais aucune trace du magicien. Elle commençait à croire qu’il avait réussi à échapper à la malédiction. Elle devait penser calmement. Le meilleur moyen pour ça était de se rendre à la plage. Elle devait bien l’admettre Avalon lui manquait. Ne plus entendre ses voix en permanence était certes reposant mais c’était également une source de stress. Avalon l’avait toujours apaisée et là il n’y avait plus rien. Pas de magie. Rien. Néanmoins la plage était ce qui se rapprochait le plus d’Avalon pour elle. Cette grande étendue d’eau et ces vagues qui venait lui lécher les pieds avaient le don de l’apaiser. Après tout l’eau était son élément. Il y a des choses qu’on ne change pas.

Alaïs c’était donc levée de bonne heure afin d’aller se ressourcer et partir à la recherche de son bien-aimé, un peu au hasard elle devait bien l’avouer. Elle l’avait cherché plusieurs années avec l’aide d’Avalon et n’avait fait que le croiser, et lui donner Excalibur mais sans jamais le voir directement, alors ça allait être encore plus difficile de le trouver ici. Mais elle n’abandonnera pas. Elle allait trouver Merlin afin qu’il puisse guider Arthur. La jeune femme s’habilla de façon décontracter et prit le chemin de la plage, son mp3 sur les oreilles. Arrivée à destination elle chercha l’objet. Alors qu’elle le retirait de sa poche pour éteindre la musique quelque chose, ou quelqu’un la percuta de plein fouet et elle se retrouva à terre, les fesses dans le sable et son mp3 à coté d’elle. Sonnée elle secoua la tête avant de se la toucher avec sa main en grimaçant. Il fallait vraiment qu’elle regarde devant elle. Elle était bien trop maladroite.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mar 3 Juin - 23:20

28 années. Sérieusement ? 28 ans, et toujours aucun signe d’Arthur. Il avait pu voir quelques chevaliers de loin, sur la rue, mais personne de bien important. Aucun d’eux n’était aussi important qu’Arthur, ou encore Guenièvre. Toute la nuit, Merlin, ou plutôt Frederic, avait réfléchit à la situation. Il n’avait pas pu fermer l’œil et s’il paraissait épuisé ce matin, il n’en ressentait aucunement les symptômes. À force de réfléchir, il commençait à croire qu’en réalité, il n’était qu’un bon à rien sans ses pouvoirs. Quoi que même avec ses pouvoirs, il n’avait pas réussit à sauver deux des personnes qui comptaient le plus à ses yeux : Vivianne et Arthur. Le destin n’était-il autre chose que fatalité, au fond ?

Qu’est-ce qui lui prenait ? Pourquoi perdre son temps à avoir des pensées aussi noires ? Le souvenir de Guenièvre lui demandant de retrouver Arthur et de veiller sur lui revint aussitôt le hanter. S’il avait échoué à tenir certaines promesses, il ne pouvait pas échouer à tenir celle-là. Il devait retrouver Arthur. Il avait simplement besoin de penser un peu plus. Les bruits dans les rues étant trop dérangeants, Frederic se leva donc de son banc, regarda une horloge au hasard dans une vitrine de magasin, puis partit vers la plage. Avec un peu de chance, il sentirait au moins la présence de Vivianne dans l’eau, quand l’humidité du vent viendrait souffler sur son visage. Il ne s’était certainement pas attendu à cette surprise.

Avec lui, il n’avait qu’un gros sac contenant l’essentiel, sac qu’il trainait avec lui partout où il allait puisqu’il contenait absolument tous ses biens. N’ayant pas de foyer, il ne pouvait laisser ses effets personnels à un endroit. Avant de mettre les pieds sur le sable, il enleva ses chaussures avant d’en avoir dedans. Le vent humide qui vint souffler son visage l’apaisa soudainement. Il ne sourit cependant pas. Il ne pouvait vraiment sourire avant d’avoir réussit, car il ne ressentirait aucune profonde satisfaction qu’à ce moment. Ou était-ce plutôt ce qu’il croyait.

Son sac sur son épaule, l’ancien valet avançait en essayant d’attacher ses deux chaussures avec leurs lacets, questions de ne pas en égarer un. Ce serait bien le comble de perdre ses seules chaussures, vu sa situation. Ne regardant donc pas où il avançait, il percuta quelqu’un et perdit l’équilibre quelque peu. Ses chaussures tombèrent sur le sol en même temps que la demoiselle à qui il vint pour tendre la main lorsque…

Son cœur se serra. S’il était venu sur la plage pour espérer ressentir un peu de la présence de Vivianne, voilà qu’il l’avait droit devant lui, sur le sol. Il l’avait carrément bousculé, ce qui voulait dire qu’elle était bien là. Elle était bien réelle. Des souvenirs se mirent à lui apparaître dans la tête alors qu’il la fixait, l’air troublé et incertain. Il la voyait mourir, il se voyait la serrer contre lui et pleurer pendant un long moment, prier pour qu’elle lui revienne. Il se voyait la coucher dans cette chaloupe et l’envoyer au loin sur le lac. Il se voyait hésiter un instant avant de faire brûler la barque à l’aide de la magie.

Il voulait pleurer, mais il ne le pouvait pas. Non parce que cette personne devant lui, si elle était vraiment Vivianne, ne devait certes pas se rappeler de lui. Et puis qui sait, peut-être était-ce une femme qui lui ressemblait juste un peu trop. Cette pensée d’ailleurs le fit souffrir, se disant qu’il ne souhaitait voir personne qui lui ressemblait autant. Cependant, il était poli et bien élevé, c’est pourquoi il sortit de ses pensées qui le torturaient, lui tendant finalement la main en changeant d’air.

« Je suis vraiment désolé. Je ne regardais pas où j’allais. Je vais vous aider à vous relever. »









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mar 3 Juin - 23:56

Heureusement pour elle ce n’était que du sable. Elle aurait pu ce faire beaucoup plus mal en tombant sur le goudron. Il fallait vraiment qu’elle mette le numéro de l’hôpital tout en haut de son répertoire vu la veine qu’elle avait.

« Je suis vraiment désolé. Je ne regardais pas où j’allais. Je vais vous aider à vous relever. »

Cette voix. Elle l’aurait reconnu entre mille. Elle leva rapidement la tête et l’aperçut. Il était là devant elle. Elle l’avait cherché désespérément si longtemps et lui se tenait juste en face d’elle et lui tendait la main. Comment cela était-il possible ? Bien sûr elle le cherchait et elle aurait fini par le trouver mais elle n’aurait jamais pu imaginer les sentiments qui allaient l’envahir. Elle avait fini par penser qu’il était toujours à Camelot. Le voir si proche c’était comme un électrochoc. Elle était incapable de bouger. Quelques larmes coulèrent qu’elle essuya rapidement. Au pire des cas elle pourrait faire passer ça pour de la douleur. Quoique après tout c’était de la douleur. Était-il possible d’aimer quelqu’un au point d’en avoir mal ? Elle était persuadée que oui. Sinon comment expliquer que son cœur se serre à ce point ? Elle avait envie de la toucher, de voir si tout cela était réel. Son Merlin était là. Enfin. Elle l’avait trouvé. Enfin.

Alaïs finit par prendre conscience qu’elle était encore à terre et qu’il attendait toujours. Elle prit la main qu’il lui tendait et se redressa. C’était comme si un courant électrique l’avait traversée de part en part. Elle c’était relevée trop vite et perdit légèrement l’équilibre. Cela faisait plusieurs années qu’elle n’était plus à Avalon mais elle avait toujours du mal à retrouver son sens de l’équilibre sur la terre ferme. Elle s’appuya un instant au bras de Merlin pour reprendre ses esprits. Tour d’abord il fallait qu’elle se calme et qu’elle garde le contrôle de ses émotions. Elle savait comment faire. Elle avait passé des siècles à apprendre à contrôler toutes les émotions qui pouvaient la traverser afin de les transformer en quelque chose de plus efficace. Mais ce sentiment-là était bien trop fort et la jeune femme avait du mal à ce calmé. Il ne fallait pas qu’elle oublie que Merlin ne savait plus qui elle était. Ici il n’était pas le grand magicien qu’elle avait connu. Il avait une tout autre personnalité et il allait falloir le convaincre de retrouver Arthur sans rien lui révéler. Cela allait être compliqué mais ce n’était pas impossible. Elle gardait déjà un œil sur la reine elle pourra s’occuper de son roi.

Le pauvre Merlin devait la prendre pour une folle. Elle le lâcha rapidement.

-Pardonnez-moi je me suis relevée trop vite.

Puis elle s’aperçut qu’ils avaient laissé tomber leurs affaires. Elle s’accroupit afin de les ramasser et se redressa en lui tendant ses chaussures.

-C’est à vous je crois. Je suis désolé elles sont pleines de sable à cause de moi.

Elle finit par lui adresser un sourire amical en espérant qu’il ne parte pas après ça.

-Oh et excusez mon impolitesse. Je m’appelle Alaïs.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 0:20

Garder le contrôle. C’est tout ce qu’il devait faire. Jusque là, il se débrouillait pas mal, mais son teint sembla pâlir légèrement lorsqu’elle prit sa main. Lui aussi sentit le choc, le courant passer entre eux. Il en tremblait presque tant les émotions en était fortes. Des frissons parcouraient sa nuque. Était-ce les émotions ou le froid du vent ? Il était incapable de le dire. Son cœur battait à toute vitesse. Il le sentait jusque dans sa tête, jusque dans sa tempe. Il ne se souvenait pas que ses sentiments aient déjà été aussi forts pour elle, ou bien les avait-il étouffés au plus profond de lui ?

L’aidant à se relever, Frederic tenta de paraître le plus normal possible. Si jamais il lui apparaissait bizarre, il n’aurait qu’à dire qu’elle ressemblait énormément à quelqu’un qu’il a connu. Après tout, de quoi avait-il l’air à force de la fixer de cette façon, vous croyez ? Une fois debout, elle s’accrocha à lui. L’aidant à retrouver son équilibre en posant sa main dans son dos, par pur réflexe, il souhaita soudainement qu’elle se reprenne rapidement. L’ancien valet sentait bien qu’il ne serait pas capable de garder son calme longtemps.

Son cœur tout entier souhaitait que ce soit elle. Mais sa tête toute entière lui criait que c’était impossible. Après tout, il l’avait lui-même fait brûler sur cette chaloupe. Pourtant, serrant sa main un peu dans la sienne, il avait l’impression que c’était elle, que c’était la même main qu’il avait tenu auparavant, que c’était le même regard dans lequel il avait plongé le sien jadis en la croisant devant le Rising Sun, à Camelot. Finalement, pour mettre fin à sa torture, celle-ci finit par se reprendre et s’excuser en le lâchant rapidement.

« Aucun problème. »

Vraiment ? Même lui ne se croyait pas, bien qu’il semblait quelque peu convaincant, quoiqu’un peu maladroit. Quand celle-ci se pencha pour ramasser ce qu’ils avaient échappés, il leva les yeux au ciel en se traitant de gros imbécile. Il souffla silencieusement pour reprendre ses esprits. Réveilles-toi Merlin. Ça ne peut pas être elle. Cesse d’espérer. Garde tous tes espoirs pour Arthur.

Elle se releva et il fit si tout allait bien. Il prit ses chaussures, les vidant du sable qui s’y était infiltré. Elle s’excusa encore, et il lui sourit en cognant les chaussures ensemble afin de veiller à ce que tout le sable sorte.

« Ce n’est pas grave. J’ai les pieds dans le sable de toute façon. Ça ne change rien. »

Encore une fois, elle s’excusa alors qu’il arrêta de secouer ses chaussures afin de se présenter. Alaïs… Ce n’était pas Vivianne. Bien sûr que non. Il força donc un sourire, se retenant de lui tendre la main pour ne pas se sentir secouer par ses émotions sur lesquelles il reprenait le contrôle. Ou bien l’avait-il reprit ? Car en se présentant, il hésita un moment pour être certain de ne pas dire qu’il s’appelait Merlin.

« Je suis… Frederic. »










I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 0:56

C’était étrange de voir à quel point il semblait ne pas avoir changé. Son attitude envers la parfaite inconnue qu’elle était montrée bien qu’il avait gardé sa bonté. Il semblait être un peu nonchalant mais cela ne lui déplaisait pas. Il semblait encore tellement prévenant. Cette main sur son dos et sa façon de dire qu’il n’y avait aucun problème alors qu’il y en avait clairement un. Une parfaite inconnue venait de le percuter et c’était en plus agripper à lui. Il y avait de quoi être dérangé. En récupérant ses chaussures il lui adressa un sourire. Comme cela lui avait manqué. Il était toujours aussi beau et son sourire bien que poli lui retournait le cœur. Le seul homme qu’elle n'ait jamais aimé était enfin à ses côtés. Et même s'il ne se souvenait pas d’elle elle comptait bien ne plus jamais le perdre. Jamais.
Ici il s’appelait Frederic. Elle connaissait enfin son identité. Un rapide coup d’œil lui donna quelques indices sur sa vie ici. On aurait dit qu’il baladait sa maison avec lui. Peu être était-il un campeur ou qu’il rentrait d’une randonnée. Cela expliquerait l’aspect de ses chaussures qui semblaient avoir bien vécu.

-Enchanté Frederic.

Elle hésita à lui serrer la main. Elle ne voulait pas de nouveau perdre le contrôle. Elle devait garder son esprit le plus clair possible. Il fallait qu’elle engage la conversation avant qu’il ne tourne les talons.

- J’habite ici depuis longtemps pourtant je ne vous ai jamais croisé. Vous êtes de passage à Fabulis City ?  Il y a un super Bed and Breakfast si vous chercher où dormir.

Bon il fallait qu’elle se calme ça faisait vraiment interrogatoire de police.

-Excusez moi j’ai vu votre gros sac j’ai donc penser que vous étiez un voyageur et j’ai tendance à toujours vouloir aider.

Elle haussa les épaules en lui adressant un sourire gêné. Ok ! Elle passait définitivement pour une folle. Elle n’avait vraiment pas pour habitude d’aborder les gens comme ça pour rien et elle ne savait pas vraiment comment s’y prendre. Même si elle était beaucoup plus sociable ici ça restait un problème pour elle. Mais Frederic n’était pas un étranger. C’était Merlin. C’était elle l’étrangère. Elle devait garder ça en tête.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 3:54

Si Regina était la mairesse de cette ville, Alaïs régnait par sa beauté. Vivianne était-elle plus jolie ? Dans son cœur, sans aucun doute, car personne n’allait pouvoir la remplacer, mais physiquement, elle était pratiquement identique. En fait, elle l’était entièrement, excepté qu’elle avait les cheveux plus longs et sans doute moins de saleté sur elle. Mais était-ce si important ? Après tout, s’il se regardait aujourd’hui, il n’avait certainement pas l’allure d’un prince charmant. Et dire qu’il avait l’air en meilleur état dans leur ancien monde, là où il n’y avait pas la même technologie qu’ici. Quoi qu’il en soit, la ressemblance d’Alaïs et Vivianne était étonnante. Et dans la robe que Merlin le lui avait procuré avant sa mort, elle aurait l’air d’une reine, et de loin plus jolie que Regina, ou Morgane.

Les présentations faites, Frederic avait eu l’envie de mettre ses mains dans ses poches afin d’éviter de lui serrer la sienne, encore une fois. Il avait peur de ne plus pouvoir la lâcher. Quand elle répondit, il hocha la tête, comme pour dire qu’il était enchanté également. Était-ce vraiment le cas. Il se le demandait lui-même. Il ignorait s’il ressentait de la colère ou de la tristesse face à cette ressemblance flagrante entre celle qu’il aimait et Alaïs, au point même où il se demandait s’il ne s’agissait de l’un des mauvais tours de Morgane. Après tout, s’il était un itinérant, c’était sans doute parce qu’elle en avait décidé ainsi.

Celle-ci lui posa alors une curieuse question. Était-il de passage ? La réponse était négative, certainement. Puis elle lui proposa de faire un tour dans le Bed & Breakfast de Granny. Bien sûr qu’il aurait voulu, mais faire du bénévolat à l’hôpital n’était pas très payant, et quêter de l’argent non plus. Il avait de quoi se payer deux repas par jours au maximum, mais pas de quoi se payer un toit et un lit pour un seul jour.

En aucun cas gêné des questions de son interlocutrice, il regarda son sac et son propre physique. Certes, il avait l’air d’avoir passé la nuit dehors et comprenait bien pourquoi elle était sautée à cette conclusion.

« En vrai, non. Je suis ici depuis… toujours je crois. Je n’ai juste pas de domicile fixe. »

S’il était gêné de dire ça ? Non, pas vraiment, car il avait toujours été pauvre. À Ealdor, il dormait sur le sol dans la maison de sa mère. Et à Camelot, il gagnait sa vie en tant que serviteur. Sauver Camelot n’était pas très payant à vrai dire, surtout qu’il n’avait pas réussit à sauver Arthur.

Avant même de recommencer à penser à son ex-défunt ami, il entendit de nouveau le sosie de Vivianne s’excuser, expliquant qu’elle n’avait voulu qu’aider. Elle semblait embarrassée, mais son sourire suffit pour faire sourire Frederic. Cette gêne lui rappelait quand il avait rencontré Vivianne et qu’il l’avait conduit dans les catacombes. Secouant légèrement la tête, il répondit.

« Ne vous en faites pas. Aucun mal n’a été fait. Ça ne me gêne pas du tout. Alors oubliez les excuses. »

Son sourire étant plus sincère, il espérait au moins l’avoir rassuré. Cependant, il se gardait une petite réserve. Il était sur ses gardes et plus les secondes passaient, plus il souffrait de sa présence. Pourtant, il n’avait pas envie de partir, ou de la laisser partir. Mais que peut-on dire à un fantôme ?

« En fait, je fais souvent du bénévolat à l’hôpital, mais ce n’est pas ça qui peut me payer une chambre chez Granny. »

Comment-raconter-sa-vie.com. Bravo Merlin.









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 13:50

« En vrai, non. Je suis ici depuis… toujours je crois. Je n’ai juste pas de domicile fixe. »

Ok elle était complètement à coté de la plaque. Morgane avait vraiment voulu lui pourrir la vie jusqu’au bout. C’était injuste dans la mesure où il était un serviteur par le passé. On a vu moins fatigant comme emploi. Penser à Morgane lui donnait des pulsions de méchanceté. Le pire c’est qu’elle était la secrétaire de Mairie. L’une des personnes les plus proches de Régina. Elle avait bien su s’assurer une place de choix au sein de cette société. C’était assez impressionnant de constater à quel point la petite pupille du roi avait évolué et était devenue aussi maléfique que fourbe. Pathétique. Viviane pouvait comprendre qu’elle veuille être acceptée. Cela avait toujours été son désir le plus cher mais de là à vouloir dominer il y a quand même un gouffre.

À cause d’elle Merlin était devenu un sans domicile. Comme elle a l’époque il dormait là où il pouvait. C’était à son tour de lui tendre la main. Cependant elle ne comprenait toujours pas comment elle avait fait pour ne pas le voir. Elle connaissait cette situation précaire et donnait toujours ce qu’elle trouvait dans ses poches ou à manger aux sans abris lorsqu’elle en croisait. Pourtant jamais elle n’avait vu Frederic.

« Ne vous en faites pas. Aucun mal n’a été fait. Ça ne me gêne pas du tout. Alors oubliez les excuses. »

Il lui souriant sincèrement. Comme avant. Le cœur de la jeune femmese pinça en revoyant le visage qu’il avait lors de leur première rencontre. Avant qu’il ne la laisse pour la nuit. Il était toujours aussi touchant. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire à son tour. Surement par nostalgie ou par tristesse de ne pas pouvoir agir naturellement avec lui.

« En fait, je fais souvent du bénévolat à l’hôpital, mais ce n’est pas ça qui peut me payer une chambre chez Granny. »

Du bénévolat alors que lui-même était dans le besoin. Décidément Frederic ressemblait beaucoup à Merlin. C’était un avantage car elle allait pouvoir lui parler plus facilement mais il serait encore plus dur d’oublier le fait qu’il n’était pas Merlin et qu’il ne la connaissait pas.

-Je suis réceptionniste au Granny et ma patronne est plutôt sympathique. Je pense qu’il est tout à fait possible de négocier une chambre contre des services tels que le ménage ou la vaisselle. Surtout si je vous recommande. Personne ne devrait être obligé de vivre dehors.

Elle avait peur qu’il prenne ça pour de la pitié. Mais ce n’était pas le cas. En réalité cela lui faisait mal au cœur de savoir qu’elle profitait d’un lit douillet et d’un appartement avec chauffage et climatisation alors que l’homme qu’elle aimait était à la merci des moindres changements climatiques. Peu était que c’était égoïste finalement. Elle n’en savait rien. La seule chose dont elle était sure c’est qu’elle voulait qu’il reste près d’elle. Et puis le mettre en contact avec Annya pouvait s’avérer être payant. Peu était que ça lui permettrait d’avoir des impressions de déjà-vu ou des sensations connus.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 14:45

Tick Tock, Tick Tock… L’heure tournait. Les secondes se formaient en minutes et elles étaient interminables. Depuis combien de temps étaient-ils là ? Frederic n’avait ni montre, ni téléphone, ni n’importe quel bidule qui pouvait donner l’heure. Tout ce qu’il avait, c’était le soleil, et en quelques minutes, il n’avait pas vraiment bougé assez pour qu’il puisse le remarquer. Pourtant, il avait l’impression d’être là depuis des heures. Au moins deux en tout cas. Mais bon, peut-être valait-il mieux se concentrer sur la conversation au lieu de regarder le soleil.

Après avoir révélé qu’il faisait du bénévolat à l’hôpital, il se rendit compte qu’il venait de révélé à une inconnu une de ses occupations, comme s’il l’avait confié à Vivianne. Il fallait qu’il reprenne ses esprits. Le sourire de celle-ci l’avait sans doute un peu trop perturbé. Assez pour lui faire perdre la raison en tout cas. Merlin, reprends-toi. Ce n’est pas Vivianne. Non bien sûr, elle n’était qu’une étrangère, une étrangère au doux sourire, au doux regard, aux douces mains…

Stop. Redevenu sérieux, il eut envie de se frapper lui-même sur la tête. Mais où était Arthur quand il avait besoin de se faire mettre les idées en places ? Après tout, le roi était sans doute le mieux placé pour l’aider sur ce point. Merlin devait tenir le record de coup donnés par le roi dans une vie alors que sa vie n’était pas terminée. Et selon ce que l’esprit de son père, Balinor, lui avait dit, il n’en était même qu’au tout début. Pour Arthur alors, qu’est-ce qu’il en était ? Le destin lui avait arraché la vie, et le lui avait rendu. Quand allait-il la lui reprendre à nouveau.

Penser à Arthur le ramena à l’ordre. S’il était venu ici, ce n’était certainement pas pour se perdre dans le doux regard d’une personne qui ressemble à celle qu’il a aimé avant. S’il était venu ici, c’était pour s’éloigner du dérangement de la vie pour trouver la paix. Apparemment, c’était encore pire, puisqu’il n’avait même pas pu réfléchir. Mieux valait peut-être retourner sur son banc, ou sur un autre, peu importe, afin de se remettre à réfléchir au point tel à s’en faire une entorse au cerveau.

Alaïs prit parole. Elle lui raconta qu’elle travaillait au Granny’s Bed & Breakfast et que, connaissant la propriétaire, elle voudrait sans doute lui offrir refuge en échange de travaux. Des travaux ménagers ? Encore ? S’il avait quitté son statut de serviteur pour venir ici, c’était pour protéger Arthur, et non retomber au niveau de serviteur. Mais était-ce là une raison suffisante pour refuser ? Sérieux, il tenta de prendre parole…

« Euh… »

… mais les excuses ne lui venaient pas en tête. Quand il s’agissait de Vivianne – ou de son sosie – il n’arrivait pas aussi bien à s’inventer n’importe quelle raison bidon à répliquer que lorsqu’il s’adressait à Arthur. Il fallait dire que la chimie qu’il avait avec son roi était totalement différente. Il n’était pas si maladroit avec son ami. Avec elle, c’était à peine s’il arrivait à penser par lui-même. Il serait capable de tomber à ses pieds, comme un innocent après avoir été torturé par une Mord Sith. La vérité semblait donc la meilleure chose à dire. De toute façon, que pouvait-il dire d’autre ? Qu’il n’avait pas le temps de travailler parce qu’il avait une mission bien plus importante que son confort personnel ? Je ne crois pas non.

« Écoutez, Alaïs… J’apprécie vraiment l’offre. C’est très gentil. Mais la vérité, c’est qu’en vous regardant, je n’arrive à penser qu’à une personne à qui, étrangement, vous ressemblez un peu trop. J’ai perdu cette personne chère à mon cœur il y a quelques années, et de travaillez avec vous ne serait sans doute pas une bonne idée à cause de ça… Désolé… »

Il avait fini de vider son sac. Tenant ses souliers fermement, son gros sac sur son épaule, il se retourna puis fit quelques pas pour partir. Il se retenait cependant de courir, trouvant déjà qu’il avait été plutôt amer avec elle. Lui-même pouvait gouter à l’amer de ses mots, et lui-même en avait souffert en les prononçant.









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 15:34

À première vu il ne semblait vraiment pas convaincu. C’était quoi le problème ? Elle lui proposait un endroit où dormir. Certes il y avait des compromis mais c’était peu cher payer comparer au prix des chambres. Frederic était une personne assez étrange finalement. Peu être qu’il pensait que tout cela n’était que de la pitié. Elle savait très bien que ce genre de proposition était à double tranchant. Elle passait surement pour une idiote souhaitant juste se donne bonne conscience. Il allait surement partir après ça. Elle avait tout fichu par terre.

« Écoutez, Alaïs… J’apprécie vraiment l’offre. C’est très gentil. Mais la vérité, c’est qu’en vous regardant, je n’arrive à penser qu’à une personne à qui, étrangement, vous ressemblez un peu trop. J’ai perdu cette personne chère à mon cœur il y a quelques années, et de travaillez avec vous ne serait sans doute pas une bonne idée à cause de ça… Désolé… »

Qu... Quoi ? Est-ce qu’il parlait d’elle ? Enfin de Viviane. Son souffle se coupa et son cœur s’emballa. Est-ce qu’il se souvenait ou était-ce encore un tour de Morgane pour le faire souffrir encore ? Est-ce c’était un faux souvenir afin qu’il ne trouve jamais l’amour ? D’un autre côté il avait bien précisé que la personne lui ressemblait. Son cœur se serra. Était-il possible qu’il se souvienne ? Après tout elle avait toute sa tête. Certes mais c’était Avalon qui lui avait permis de rester elle-même. Merlin était très puissant mais pouvait-il se prémunir d’un tel sort ? Après tout il était la magie. Ses mains se mirent à trembler. Merlin. C’était son Merlin. Il ne pouvait pas dire des choses comme ça et ne pas être Merlin. Peu être que Frederic n’avait jamais existé.

Elle devait reprendre le dessus. Arrêter de faire sa tête de choquée et lui parler. Elle devait savoir. Elle devait comprendre. Elle n’arrivait plus à réfléchir. C’est alors que par pur réflexe elle lui attrapa le bras pour le retenir.

- Attendez ! Je n’ai pas dit ça par pitié. En réalité je suis comme vous. Il y a bien longtemps un homme qui vous ressemblait trait pour trait m’a sauvé la vie. Il s'est occupé de moi. Il m’a appris que l’on pouvait être aimé. Ce jour-là je lui ai dit qu’un jour je saurai le payer de retour. En vous voyant je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir vous aider comme il l’avait fait avec moi.

Elle criait presque. Elle avait parlé vite dans toute la détresse qu’elle ressentait en le voyant partir. Quand est-ce qu'elle c’était mise à pleurer ? Elle ne le savait pas. Elle essuya rapidement ses larmes avant de reprendre.

-Alors peut-être que vous allez penser que je suis complètement folle mais laissez-moi vous aider.

Pour être tout à fait honnête elle faisait peine à voir et faisait un peu pitié. Elle ressemblait à ces enfants à l’école primaire qui cherchent désespérément à avoir un ami. Elle avait honte d’elle-même. De réagir comme ça. Mais c’était comme si son corps réagissait tout seul. Comme si son cerveau s'était éteint au moment où il avait parlé de cette fille.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 16:01

Aussitôt se fût-il retourné qu’une main agrippa son bras. Obligé de s’arrêté, il tourna légèrement la tête afin d’éviter qu’elle le regarde. La douleur étant soudainement plus vive que lorsqu’il l’avait vu au départ, il ferma les yeux, revoyant de nouveau défiler les images dans l’écran noir de ses paupières. Elle était là, dans sa cage, puis dans les catacombes. Il lui offrait une fleur, il revoyait leur premier baiser. Puis il revoyait cette énorme panthère noire ailée, le regard rempli de détresse. Il la voyait blessée, allongée en pleurant. Il se voyait encore la transporter dans ses bras. Elle était magnifique dans la robe de Morgane. Finalement, il la revoyait mourir. Il pouvait encore sentir son poids dans ses bras, l’odeur de la pluie. Il revoyait son visage, apaisé…

Il ne pouvait pas pleurer. Ce n’était pas elle. Ce n’était pas Vivianne. À quoi bon pleurer ? Il devait se calmer, reprendre le contrôle de ses émotions. Il devait se changer les idées, trouver le moyen de partir pour aller… à l’hôpital, pourquoi pas ? Là, il pourrait trouver Gaius et sentir cette compassion qu’il aurait rien qu’en le regardant, de quoi rassurer l’ex-magicien. Mais à la place de tout ça, il se contenta d’entendre les mots d’Alaïs, ouvrant les yeux doucement quand il sentit son cœur plus calme. Il ne tourna pas la tête, restant de dos à elle.

Les images qu’il venait de réprimer dans sa tête lui revinrent soudainement quand il entendit le récit d’Alaïs. Quelqu’un qui lui ressemblait trait pour trait ? C’était une blague, sans doute. Cependant, la suite fut tout aussi surprenante. Entendant les pleurs de celle-ci, il pu comprendre qu’elle avait promit à ce garçon dont elle parlait de lui rembourser sa dette, le payer en retour. Ce détail fit douter Frederic un instant. Son cœur semblait même s’être arrêté de battre alors qu’une seconde auparavant, il battait plus vite qu’il n’avait jamais battu. Effectivement, Vivianne lui avait promit de l’aider en retour un jour. Cependant, il doutait encore, car Vivianne avait tenu sa promesse déjà, en l’aidant avec Arthur alors que Camelot était sous le règne de Morgane.

Doucement, il tourna la tête pour la regarder, quand elle eut fini de s’exprimer. La voir dans cet état le rendait triste. Il avait toujours été triste en voyant Vivianne souffrir. Il l’avait été dès le premier instant où leur regard se sont croisés. Celle-ci lui demanda alors de la laisser l’aider, peu importe s’il la croyait folle. Folle ? Non. Car si elle était folle, il l’était sans doute tout autant, si ce n’est plus. Il baissa alors les yeux, déposant son sac par le même fait qui se faisait pesant. Tournant un peu la tête, il chercha désespérément un moyen de confirmer ses espoirs qui étaient à la foi des craintes. Il garda le regard hors de sa portée quand il eut trouvé.

« Alaïs… Si je te demande « Où va-t-on aller ? », que me réponds-tu. »

L’heure n’était plus à la politesse. Même si cette personne s’avérait à ne pas être Vivianne, la mauvaise blague qu’elle aura joué ou que Morgane lui aura fait faire aura été une raison suffisante pour qu’il cesse de la vouvoyer. Souffrant, il garda les yeux au sol, évitant à tout prix de la regarder avant de ne se perdre à jamais.









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 17:51

Jamais Viviane n’aurait pu imaginer ce qui allait se passer. Elle l’avait cherché si longtemps. Elle avait imaginé ce moment des centaines de fois, élaboré tout un tas de scénario et pourtant elle n’était pas préparée à ce qui se passait. Elle n’avait pas pris en considération son propre cœur. Pourquoi souffrait-elle autant ? C’était étrange de constater à quel point elle ne se connaissait pas elle-même. Elle sentait bien que Frederic était mal à l’aise. Frederic. Merlin. Merlin. Frederic. Elle ne savait pas. Elle ne savait plus. Tout s’embrouillait. Elle était incapable de réfléchir. Elle se trouvait ridicule et immature. Toute la confiance qu’elle avait enfin fini par acquérir au fil des années avait disparu au moment où elle avait posé les yeux sur lui. Elle avait toujours pensé que lorsqu’elle le retrouverait elle allait savoir être calme et normale mais elle devait voir la vérité en face : elle n’en était pas capable. Elle voulait savoir qui il était. Frederic ou Merlin. Est-ce qu’il se souvenait. Après tout peut-être qu’il ne parlait pas d’elle et que tout cela n’était qu’un coup monté de Morgane . Pourtant elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il avait peu être trouver une solution pour garder toute sa tête. Elle ne savait plus quoi penser. Tout ce qu’elle savait c’est qu’elle voulait qu’il reste près d’elle et le voir partir avait eu l’effet d’un électrochoc. Elle avait parlé sans réfléchir. Elle le regrettait mais c’était trop tard. Elle regardait le sol tout en essuyant les larmes encore présentes sur ses joues.

« Alaïs… Si je te demande « Où va-t-on aller ? », que me réponds-tu. »

Non. Cela ne pouvait plus être du hasard. Ou alors Morgane était vraiment très forte. Personne n’avait jamais su quels étaient leurs plans. Cela ne pouvait être que Merlin. Alaïs renifla un instant avant de sourire légèrement.

-Là où il y a des montagnes. Quelques champs.


Elle marqua une pause afin de renifler

-Des fleurs sauvages. Un troupeau de vaches.

Elle redressa lentement la tête. Elle cherchait les yeux de Merlin. Elle voulait qu’il la croie. Elle voulait qu’il sache qu’elle était là, qu’elle l’avait cherché et qu’elle l’aimait plus que jamais.

-Et un lac.

Elle avait réussi à capter son regard et lui offrit un sourire plein d’espoir. Elle était Viviane. Elle n’était pas morte et elle avait enfin trouvé la seule personne qui pouvait à la fois la faire souffrir et la rendre heureuse. Le seul homme qu'elle n'ait jamais aimé.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 18:21

Elle était là, se tenant debout dans les catacombes, face à lui. Merlin essayait désespérément de la convaincre de partir avec lui, de fuir Camelot durant la nuit. Il voulait tout abandonner pour elle, partir loin afin de veiller sur elle et de la protéger, comme il le lui avait promis la veille. Il était prêt à abandonner son destin, sa mission de protéger Arthur et le guider pour qu’Albion soit de nouveau unie. Il avait été fou, fou amoureux, complètement aveugle. Pourtant, elle avait accepté. Ils ont décrit ensemble l’endroit où ils voudraient vivre, même si Viviane avait voulu l’éloigner pour partir en douce, sans lui. Lui en avait-il voulu ? Non, car il a comprit après, puis il fut trop tard…

Sa question était en fait une question piège. Seule Viviane aurait pu savoir où ils avaient prévus s’échapper ensemble. Sa question, c’était en fait Viviane qui l’avait posé dans les catacombes avant qu’ils ne décrivent leur paradis. Il avait gardé pour lui cette fantaisie. Il écouta alors la réponse, n’étant pas certain de si son cœur battait ou non. Était-il non seulement vivant ? Sans aucune doute, car la souffrance aurait été moindre si ça n’avait pas été le cas. Alaïs se mit donc à énumérer les éléments clés de leur paradis terrestres : des montagnes, des champs, des fleurs sauvages, un troupeau de vache…

« … et un lac. »

C’était donc bien elle. Alaïs n’existait donc qu’en apparence. Tout comme Frederic au fond. Désormais, ils pouvaient être Viviane et Merlin. Pourtant, fermant ses yeux pour retenir des larmes, il ressentait autre chose que du bonheur. Enfin, il était heureux de la voir, en chaire et en os, mais ce n’était hélas pas le seul sentiment qu’il éprouvait. Il était aussi triste, voire même en colère. Après toutes ces années, comment se faisait-il qu’elle apparaissait seulement maintenant, alors que sa mission était à son point le plus critique ? Alors qu’il avait soudainement pensé à elle en allant à la plage ? Était-ce un piège.

Il fallait qu’il reste calme. Lui aussi était rempli d’espoir, mais il ne pouvait s’empêcher d’être sur ses gardes. Il avait souffert bien assez ainsi. D’abord Viviane, ensuite Balinor, puis Arthur… Et Gaius qui se faisait vieux. Bien qu’il n’en dise rien, il n’avait pas hâte de voir le jour où il le perdrait lui aussi. Puis il y avait sa mère également, qu’il n’avait pas vu depuis des années et dont il ignorait la situation actuelle. Qui pouvait vraiment savoir si elle était encore vivante…

Merlin put sentir le bonheur de Viviane sans même la regarder. Ouvrant les yeux, il la regarda aussi, l’air un peu moins heureux qu’elle. Des larmes restaient figées dans ses yeux, se refusant de crouler sous les émotions. Il avait envie de la serrer dans ses bras, de l’embrasser. Pourtant, il avait aussi envie de se retourner et se mettre à courir le plus vite qu’il pouvait pour que le vent balaye sa douleur.

« Viviane… »

La gorge serrée, il leva les yeux au ciel quand ses larmes se mirent à couler. Il inspira profondément, laissant ses chaussures tomber au sol, puis essuya ses joues. Ensuite, il la regarda, l’air de souffrir un martyr. Il ne dit rien, ne bougea même pas. L’envie de la serrer contre lui ne manquait pas, mais il n’y arrivait pas pour autant. Il était là, figé, comme enraciné dans le sable. Qu’attendait-il ? Qui pouvait savoir ? Des explications peut-être ? Même lui l’ignorait. Il avait trop mal pour parvenir à réfléchir comme il faut.









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 22:10

« … et un lac. »

C’était bien Merlin. Désormais il avait compris qui elle était. Cependant elle savait qu’il ne s’en réjouissait pas. Elle le connaissait. Elle le voyait sur son visage. Il devait surement ne pas comprendre pourquoi elle était là. Elle était morte dans ses bras. Il devait surement être en état de choc. Le pauvre avait assisté à la mort de tant de personnes chères à son cœur. Il devait être complètement bouleversé. Mais comment expliquer une si grosse part de sa vie ?

« Viviane… »

Elle pouvait sentir la douleur dans sa voix. Elle voulait le prendre dans ses bras et lui dire qu’elle l’aimait et que plus jamais elle n’allait l’abandonner mais elle savait que c’était inutile. Elle allait surement lui faire plus de mal qu’autre chose. Le voir comme ça lui faisait mal au cœur. Quelques larmes coulèrent le long de ses joues avant qu’il ne l’essuie d’un revers de la main. C’était tellement horrible. C’était sa faute s’il souffrait autant. Elle aurait peu être dû y aller en douceur. Lui faire croire qu’elle n’était qu’une fille qui lui ressemblait. Ces yeux … c’était tellement… elle ne pouvait expliquer ce qu’elle ressentait en cet instant. Un mélange de culpabilité, de tristesse et une irrésistible envie de s’excuser un million de fois. Elle était étonnée qu’il ne soit pas déjà partie. Elle lui devait une explication. C’était la moindre des choses. Il était immobile, comme figé. Doucement Alaïs vient poser sa main contre sa joue.

- Merlin. Je… je suis désolé. Je te cherche depuis si longtemps. Tu n’aurais pas dû l’apprendre comme ça.

Elle le scrutait à la recherche du moindre indice pouvant lui indiquer ce qu’il pensait.

-Je sais que tu dois avoir tout un tas de questions. Je ferai mon possible pour y répondre. Cela peut paraître fou mais c’est bien moi. Je ne suis pas un fantôme ou une image placée dans ton esprit pour te rendre fou.

Elle planta son regard dans le sien en essayant de lui montrer toute sa sincérité. Elle était bien vivante, elle était là pour lui et elle comptait bien l’en convaincre.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 22:49


Si c’était ça que d’avoir le coeur brisé, il ne voulait plus jamais le ressentir. Si certains pensent que la douleur rend plus fort, selon lui, elle ne faisait qu’affaiblir les gens. Frederic était beaucoup plus fort quand il ne souffrait pas. En ayant aussi mal, il ne pouvait plus penser clairement, et quand elle posa sa main sur sa joue, il aurait voulu fondre à ses pieds et ne plus jamais se relever.

Viviane se montrait douce et prudente. Il voyait bien qu’elle ne voulait pas lui faire de mal. Pourtant, il souffrait. Il aurait voulu pouvoir dire que ce n’était pas sa faute, mais il ne pouvait pas se le prouver non plus. Après tout, si elle avait survécu, d’une quelconque façon, pourquoi avait-elle attendu aussi longtemps avant de revenir le voir. Pourquoi lui avoir menti ? Elle l’avait cherché ? Elle ne devait pas avoir cherché loin, puisqu’avant la malédiction, il était à Camelot. Il l’avait toujours été, même avant sa mort.

Il sentait la colère l’envahir, mais d’une façon qu’il ne pouvait s’expliquer, il parvenait à garder son calme. Son regard par contre ne changeait pas. Il montrait de la tristesse et de la colère, encore. Il ne pouvait pas lui mentir sur ses sentiments. Il ne le voulait pas non plus. Tant qu’il ne comprendrait pas, il ne pourrait pas se calmer et penser calmement. Dans sa tête, il hurlait tant il avait mal d’avoir cru aussi longtemps le mensonge de la mord de Viviane.

Celle-ci lui dit alors qu’elle se doutait qu’il avait des questions pour elle. Non vraiment ? Lui-même ignorait s’il en avait. Il ne savait tout simplement pas quoi penser. Il ne savait plus penser. Son cerveau devait être endommagé, ce qui expliquerait bien qu’il la voit vivante. Et pourtant non. Elle lui affirma qu’elle n’était en rien une vision ou un fantôme. Elle était bel et bien là, bel et bien vivante. Et comment cela ?

« Vraiment ? »

Si Viviane n’avait pas lu la colère dans ses yeux, elle pouvait désormais l’entendre dans sa voix mélangée à de la panique. Il prit alors la main que Viviane avait posée sur sa joue afin de l’enlever de là. Il s’éloigna ensuite, laissant son sac et ses chaussures aux pieds de celle-ci qui, sans doute, devait déjà plonger dans le remords. Il se retourna ensuite pour la regarder.

« Si tu n’es pas un fantôme ou une vision, alors expliques-moi. J’aimerais bien comprendre pourquoi tu es là, soudainement vivante, alors qu’il y a quelques années, tu es morte dans mes bras et je t’ai fait incinérer sur le lac… »

Il prit sa respiration, posant son regard autour afin de s’assurer qu’ils étaient seuls. Il ne voulait pas non plus faire une scène devant tout le monde. Le but n’était pas de lui faire honte non plus. Il échappa un rire nerveux ensuite.

« Dis-moi, comment tu as fait pour survivre ? Et pourquoi tu n’es pas venue me voir avant ?! Tu dis que tu me cherchais, alors que j’ai toujours été à Camelot… J’aimerais bien que tu m’expliques sincèrement. C’est… C’est une blague, c’est ça ? Juste un mauvais tour qu’on m’a joué ? C’est Morgane qui t’envoie, c’est ça ? »

Il s’arrêta là, se retournant en passant ses deux mains dans son visage. Il avait été trop loin, il le savait. Néanmoins, se vider le cœur de la sorte lui avait fait du bien. Il se retourna, remarquant qu’elle s’en voulait à mort et fit quelques deux pas vers elle, plus calme.

« Je suis désolé. C'est idiot. Je n’aurais pas dû m’emporter comme ça. »









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Mer 4 Juin - 23:31

Il semblait tellement torturer. Si elle pouvait le comprendre elle ne pouvait pas imaginer la douleur qu’il ressentait. Elle-même souffrait de la situation alors qu’elle le savait vivant. Honnêtement elle ne savait pas du tout comment elle aurait réagi à sa place. Elle n’osait même pas y penser. Sa voix était pleine de colère. A vrai dire ça lui faisait un peu peur. Elle ne l’avait jamais vu comme ça. Même lorsqu’elle l’observait à Avalon. Elle se savait responsable de cette colère. Il devait surement croire qu’elle se moquait de lui depuis le début mais elle avait toujours été sincère. Il retira sa main de son visage et s’éloigna en laissant ses affaires dans le sable. Ces pires craintes prenaient vie. Il partait. Il l’abandonnait là seule sur cette plage. Il la détestait. Elle pouvait le comprendre car en cet instant elle se détestait plus que quiconque. Mais il s’arrêta et se retourna pour la regarder.

« Si tu n’es pas un fantôme ou une vision, alors expliques-moi. J’aimerais bien comprendre pourquoi tu es là, soudainement vivante, alors qu’il y a quelques années, tu es morte dans mes bras et je t’ai fait incinérer sur le lac… »

Elle voulu répondre, lui expliquer mais il ne lui en laissa pas le temps.

« Dis-moi, comment tu as fait pour survivre ? Et pourquoi tu n’es pas venue me voir avant ?! Tu dis que tu me cherchais, alors que j’ai toujours été à Camelot… J’aimerais bien que tu m’expliques sincèrement. C’est… C’est une blague, c’est ça ? Juste un mauvais tour qu’on m’a joué ? C’est Morgane qui t’envoie, c’est ça ? »

C’était comme recevoir des coups de poignard. Ces paroles lui déchiraient le cœur. Alaïs se mit à pleurer. Il pensait qu’elle était de mèche avec Morgane et qu’elle c’était moquer de lui. Comment aurait-elle pût ? Elle savait que c’était un grand bouleversement et que la vérité n’est pas toujours simple mais il était injuste envers elle.

« Je suis désolé. C'est idiot. Je n’aurais pas dû m’emporter comme ça. »

Mais c’était trop tard. Elle ne l’entendait plus. Trop envahi par ses pensées négatives qui l’envahissaient. Elle avait perdu son calme et sa patience. C’était comme si elle explosait.

-Tu crois que c’est une blague ? Vraiment ? Parce qu'au cas où tu n’aurais pas remarqué je ne suis pas entrain de rire. Oui je suis morte, oui je te cherchais réellement mais les évènements m’ont éloigné de toi et OUI tu n’es qu’un IDIOT ! Je voulais te voir je n’ai jamais voulu que ça mais dans la vie on ne fait pas ce qu’on veut. J’obéis à Avalon et si Avalon préfère que je n’aille pas à Camelot je n’y vais pas point barre. Maintenant si tu préfères continuer de penser que je me moque de toi TRES BIEN mais ne vient pas dire après que tu es désolé !

Elle continuait de pleurer en même temps qu’elle reniflait. Elle savait qu’elle ne devait pas parler comme ça et que s’énerver n’était jamais une solution mais elle avait tellement mal. Elle s’en voulait d’avoir réagi comme ça. Il était tout à fait normal que Frederic est ce genre de réaction mais ses mots lui avaient vraiment fait mal et ses paroles s'étaient échappées de sa bouche avant même que son cerveau ne puisse les retenir. Elle n’était même pas sure que tout ça ait un sens.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Jeu 5 Juin - 0:24


Elle pleurait, c’était sa faute. Il avait dépassé les limites. Jamais il n’avait agit de la sorte avec elle. Il ne se souvenait même pas avoir déjà été dans cet état avant. C’était triste de penser que c’était sur elle que ça tombait en premier alors qu’en réalité, Frederic savait très bien qu’elle n’avait sans doute rien fait de mal. Comment est-ce qu’une personne aussi pure qu’elle pourrait faire un truc pareil. Comment pourrait-elle lui faire ça à lui, non seulement. Il l’avait mal jugé, il en était sûr. Rien qu’à voir le regard qu’elle avait, il pouvait deviner qu’il avait tout faux.

Mais ses excuses passèrent comme du beurre. Celle-ci s’emporta, et avec raison, contre lui. Elle expliqua, avec frustration, qu’elle était bel et bien morte et qu’elle n’avait fait qu’obéir à Avalon, et non à ses propres désirs. C’était donc pour ça qu’elle n’était pas revenue le rejoindre à Camelot. Bien que ses explications soient encore floues, il n’insista pas, ne la pensant coupable de rien de toute façon. C’était Viviane. Comment pouvait-elle être coupable de quoi que ce soit ?

Il avait mérité de se faire traité d’idiot. Pourtant, même si ce surnom était fréquemment utilisé par Arthur auparavant, Merlin souffrait de l’entendre de la bouche de Viviane. Mais il avait réellement été idiot. Le plus terrible des idiots. Désormais, tout ce qu’il voulait, c’était apaisé le cœur de celle-ci qui pleurait devant lui, à quelques pas. Il resta cependant sur place à la regarder avant de baisser les yeux. Bien qu’il soit à bout de nerfs dernièrement et qu’il n’ait pas vraiment dormi durant la nuit, rien ne pouvait justifier son injustice.

« Je ne pense pas que tu sois coupable. »

Avait-il bien fait d’ouvrir la bouche ? Peut-être valait-il mieux qu’il la laisse seule ? Mais comment pourraient-ils se retrouver après ? Enfin, lui saurait la trouver au Granny’s Bed & Breakfast, mais lui, n’étant jamais au même endroit, comment pourrait-elle le trouver ? Il ne voulait pas partir. Il ne voulait pas non plus la faire souffrir encore plus.

« Viviane… Je n’ai jamais fait face aux pouvoirs d’Avalon… »

Mais qu’est-ce qu’il racontait ?

« Enfin… je ne peux pas les comprendre. Je ne comprends toujours rien, mais je sais que tu ne t’es pas moqué de moi. C’est juste que… »

Comment dire… Son cœur se serrait, sa gorge était nouée, ses yeux se mouillaient encore. Il pencha la tête vers l’arrière un peu, comme si ça allait l’empêcher de pleurer. Il prit une grande respiration pour garder le contrôle de son mal, toujours aussi vif.

« Tu es morte dans mes bras, mon père est mort dans mes bras, Arthur est mort dans mes bras… J’ignore si ma mère est vivante et Gaius vieillit… Je crois que j’ai juste voulu m’éviter de souffrir encore plus… »

Certes, il souffrait en silence, sans rien dire. Toute sa vie, c’était ce qu’il avait fait. Comment pourrait-il faire autrement ? C’est pourquoi il semblait si maladroit au moment même. Il ne savait pas comment exprimer ce qu’il ressentait, et encore moins lorsqu’il s’agissait d’émotions aussi fortes. Laissant couler quelques larmes qu’il essuya avec ses manches, il baissa son regard sur ses choses par terre.

« Si tu veux que je partes, je comprendrai. »









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Jeu 5 Juin - 16:12

Les mots s'étaient échappés de sa bouche sans qu’elle puisse contrôler quoi que ce soit. Elle lui en voulait de ne pas la croire mais elle s’en voulait encore plus de lui avoir laissé l’opportunité de penser ça. Elle ne savait plus quoi faire, dire ou penser. C’était comme si tout son corps était passé en pilotage automatique. Toute cette histoire commençait à la dépasser. Elle savait que ça n’allait pas être facile mais jamais elle n’aurait pu imaginer que Merlin ne lui fasse pas confiance. Elle voulait lui expliquer. Mais qui pourrait la croire ? C’était tellement encenser. Elle était morte et pourtant elle se tenait devant lui. Il y avait de quoi devenir cinglé. Comment pouvait-elle expliquer ça de la façon la plus censée possible quand la vérité était si compliquée ?

« Je ne pense pas que tu sois coupable. »

Quoi ? Il la croyait . Mais comment ? Tout ça était tellement confus. De toute façon plus rien n’avait de sens. Comment pouvait-il penser qu’elle était de mèche avec Morgane et dire qu’elle n’était pas coupable juste après ? Elle devait vraiment faire pitié pour qu’il change d’avis si rapide. Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Son corps réagissait tout seul et expulsait plusieurs années de frustration. Il disait n’avoir jamais fait face aux pouvoirs d’Avalon. Qu’est-ce qu'il voulait dire ? Elle ne comprenait pas. Avalon était pourtant présent partout il avait fait face à Avalonpuisqu’il lui avait parlé grâce à l’eau du lac et qu’elle lui avait remis Excalibur. Peut-être qu’il voulait seulement dire qu’il ne comprenait pas son fonctionnement ce qui serait assez logique car Avalon est complexe.

« Enfin… je ne peux pas les comprendre. Je ne comprends toujours rien, mais je sais que tu ne t’es pas moqué de moi. C’est juste que… »

Oui c’était bien ça. Après tout elle-même avait mis plusieurs dizaines d’années à comprendre et encore bien plus à en connaitre tous les secrets. Elle avait l’impression que Merlin allait lui aussi se mettre à pleurer. Elle renifla en essuyant ses larmes tandis qu’il lui expliquait combine il avait souffert.

« Tu es morte dans mes bras, mon père est mort dans mes bras, Arthur est mort dans mes bras… J’ignore si ma mère est vivante et Gaius vieillit… Je crois que j’ai juste voulu m’éviter de souffrir encore plus… »

Elle sentait qu’il avait eu beaucoup de mal à parler et que les émotions le possédaient. Comment avait-elle pût être aussi égoïste ? Elle ne pensait qu’aux paroles qu’ils lui avaient dites alors que lui souffrait d’un mal bien plus profond. Elle savait que la mort d’Arthur l’avait dévasté et qu’il ne s’en était jamais vraiment remis. Elle aurait dû être plus prévenante. Elle aurait dû le rejoindre et l’aider à surmonter sa douleur. Mais non. Elle avait continué sa route. Elle l’avait abandonné. Elle se détestait. Pourtant, elle ne voulait pas qu’il la déteste et c’est plus cette penser qu’il ne lui faisait mal que le fait qu’il pense qu’elle lui avait menti. Car dans un sens il avait raison. Lui avoir caché son retour était un mensonge. Maintenant il allait juste vouloir partir loin d’elle et ne plus jamais la revoir.

« Si tu veux que je partes, je comprendrai. »

Non. Elle ne le voulait pas. Elle s’approcha doucement et alla poser sa tête contre sa poitrine en laissant couler les larmes que son corps continuait d’évacuer. Elle ne voulait pas qu’il parte. Elle ne le voulait vraiment pas. Elle voulait juste qu’il lui pardonne, qu’il la serre dans ses bras et que jamais, jamais, il ne parte.

-Ne pars pas. Je ne veux pas. Pardonne-moi. Je t’ai laissé seul. Je ne t’ai pas dit que j’étais de retour. Je suis désolé Merlin.

Elle sanglotait encore et enfouissant son nez dans les vêtements de Frederic. Cette odeur lui avait manqué. Ça l’apaisait.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Jeu 5 Juin - 17:47

« Si tu veux que je partes, je comprendrai. »

Il le comprendrait, mais il n’en avait aucune envie. Ses pieds étaient déjà enracinés. Si elle lui demandait de partir, il ne saurait simplement pas comment il allait faire. Enfin, il aurait toujours la possibilité de retourner la voir quand elle se serait calmée. Le lendemain par exemple. Bon, cette idée ne lui plaisait pas plus, étant donné que cela impliquerait qu’il ne serait pas capable de réfléchir à autre chose dans la journée. De quoi compromettre sa mission, encore.

À son plus grand bonheur, celle-ci vint se coller à lui, doucement. C’était la première fois qu’elle l’approchait d’elle-même de cette façon, ayant toujours fait les premiers pas avant. Il sourit légèrement, posa sa tête contre la sienne et passa ses bras autour d’elle avant de fermer les yeux. Son sourire disparu quand il l’entendit parler. Elle s’excusait. Encore. Après quelques secondes de silence, il la prit par les épaules pour l’éloigner légèrement et doucement de lui.

« J’ai promit que je veillerais sur toi, et que je te protègerais. Et tu es morte. C’est à moi de m’excuser. Je ne t’en veux pas. Je ne t’en ai jamais voulu. Alors on oublie ça, d'accord ? »

Avec sa manche, il essuya les joues d’Alaïs. La voir ainsi lui faisait mal, et l’idée d’aborder un sujet plus joyeux lui vint à l’esprit. Ils s’étaient tous les deux excusés, ils étaient de nouveau calmes, le moment était propice à la faire sourire.

« Pour tout te dire, j’étais venu ici en pensant à toi. »

Il regarda la mer, toujours sérieux.

« Depuis que tu m’es apparue et que tu m’as aidé avec Excalibur, j’ai toujours trouvé que le bruit des vagues et de l’eau était apaisant et ça m’aidait à réfléchir. »

Il la regarda à nouveau, espérant au moins la faire sourire un peu.

« Les bruits de la ville ne m’aident pas à réfléchir. Je n’ai toujours pas retrouvé Arthur et je n’ai plus beaucoup de temps. »

L’air découragé, il n’en dit pas plus. Au moins, un autre sujet étant lancé, les deux pourraient se concentrer sur autre chose que cette souffrance. Pourquoi se faire souffrir alors que cette réunion est supposée être joyeuse ? Quel couple de masochistes…









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Jeu 5 Juin - 23:37

Elle était bien. Elle aurait voulu que le temps s’arrête afin de ne jamais avoir à la quitter. Il lui avait tellement manqué ! Elle n’avait jamais oublié cette sensation. C’était comme s’allonger sur l’eau et se laisser flotter à gré du courant. Un instant suspendu dans le temps. Mais ce genre de moment n’est jamais assez long. Frederic finit par la prendre doucement par les épaules et l’éloigner doucement. Il lui rappelait qu’il avait promis de veiller sur elle et qu’elle était morte malgré tout. Il n’avait toujours pas compris qu’au contraire il l’avait fait se sentir plus vivant que jamais. Il lui avait montré qu’elle n’était pas un monstre et qu’elle pouvait être aimée malgré tout. Il n’y avait pas de plus belle mort que celle-ci à ses yeux. Il s’excusait encore et lui affirma qu’il ne lui en voulait pas. Elle pouvait lire dans ses yeux qu’il était sincère. Elle hocha doucement la tête pour confirmer qu’elle aussi voulait oublier tout ça. Il vient alors essuyer les larmes qui coulaient encore sur ses joues. Elle avait totalement oublié qu’elle pleurait encore. Il affirma ensuite qu’il était venu ici en pensant à elle. Voilà qui était intrigant. Elle pencha la tête sur le côté en fronçant légèrement les sourcils.

« Depuis que tu m’es apparue et que tu m’as aidé avec Excalibur, j’ai toujours trouvé que le bruit des vagues et de l’eau était apaisant et ça m’aidait à réfléchir. »

C’était vraiment adorable. Alaïs ne pouvait pas s’empêcher de lui lancer un sourire timide. Elle aussi était venu car le bruit de l’eau et des vagues la calmait et l’aidait à mieux penser.

« Les bruits de la ville ne m’aident pas à réfléchir. Je n’ai toujours pas retrouvé Arthur et je n’ai plus beaucoup de temps. »

Elle comprenait tout à fait. Elle-même avait encore du mal avec tout le bruit environnant. Elle avait pourtant passé vingt-huit ans àFabulis City et pourtant elle ne supportait toujours pas le bruit permanent de la ville. Elle préférait la nature et surtout l’eau. Merlin avait raison. Maintenant qu’ils étaient ensemble il fallait trouver Arthur.

-Je ne sais pas où est Arthur ni qui il est ici mais je connais très bien Guenièvre. Je pense qu’il serait intéressant de vous mettre en contact. Peu être qu’elle pourrait avoir des bribes de souvenirs en te voyant. Après tout vous étiez très proche.

Elle avait enfin une bonne nouvelle à annoncer. Annya était une personne fantastique. Elle l’adorait. Même ici elle avait tout pour être une bonne reine. Alaïs avait eu de la chance que Morgane ne la connaisse pas et de pouvoir ainsi travailler avec elle. Elle était certaine que si la belle secrétaire avait été au courant de la véritable identité d’Alaïs elle aurait fait en sorte de l’éloigner le plus possible de la reine. Pour une fois ils avaient un avantage







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Ven 6 Juin - 15:49

Le temps. C’était exactement ça qu’il manquait dans cette société. Ici, les gens semblaient pressés, sans arrêt, courant les rues comme si leurs jours allaient s’arrêter le lendemain. À Camelot, ni même à Ealdor, Merlin n’a pas été habitué à ça. Les gens vivaient au jour le jour, sans vraiment penser au lendemain. Ou plutôt, c’était ce que les autres faisaient, puisque lui, il avait le destin de ses proches entre les mains. Du coup, étant habitué à être le seul à courir, en plus d’être le serviteur d’Arthur, il ne pouvait toujours pas se faire au fait que les gens semblaient aussi pressés de bouger que lui. Si c’était de ça qu’il avait l’air, il trouvait dommage qu’on ne lui ait jamais dit de ralentir.

Malheureusement, ce n’était pas la seule raison pour laquelle il manquait de temps. La ville avait changée depuis quelques semaines. Ce fait étant, Frederic était persuadé que la sauveuse était arrivée. Ne la connaissant pas, il ne pouvait pas savoir combien de temps elle mettrait à briser la malédiction, comme l’avait prédit les cristaux. Il ne savait donc pas combien de temps il lui restait pour retrouver Arthur, car qui sait ce que ferait Morgane une fois la malédiction brisée ? Il était trop tôt pour déjà le perdre à nouveau, d’autant plus qu’il ne l’avait même pas retrouvé…

Alaïs lui annonça alors une bonne nouvelle. Une grande nouvelle. Elle avait retrouvé Guenièvre. Dieu soit loué! Un sourire courba ses lèvres avant qu’il ne laisse tomber la tête vers l’arrière en soupirant, soulagé d’avoir désormais une personne en moins à retrouver.

« Ah ! Enfin une bonne nouvelle ! »

Il posa son regard sur elle à nouveau avant de lui prendre les mains.

« Tu es ma sauveuse ! Tu fais ma journée ! Alors dis-moi, où est-elle ? Comment va-t-elle ? Que fait-elle dans la vie ? Elle travaille avec toi ? Et Morgane, elle la surveille de près tu crois ? »

Soudain, l’impatience se faisait sentir en lui. Le fait de retrouver Guenièvre lui donnait une très bonne piste pour retrouver Arthur. Après tout, n’était-elle pas son véritable amour ? Même s’ils ne s’étaient jamais rencontrés ici, il devait bien y avoir un lien entre eux, aussi subtil soit-il.









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Ven 13 Juin - 0:31

Le temps pressait. Ils devaient retrouver Arthur. C’était devenu d’autant plus important qu’une jeune étrangère avait récemment pris une chambre. Mais l’ancienne druidesse savait que cette étrangère allait tout changer. Avalon n’avait pu lui montrer que des bribes de ce qui allait se passer à Fabulis City. Comme il s’agissait d’un autre monde où la magie n’existait pas il était bien plus difficile d’obtenir des informations. Elle n’avait donc vu que peu de chose mais le visage d’Emma c’était bien ancré dans son esprit. Alaïs savait qu’elle allait briser la malédiction mais elle ne savait pas du tout combien de temps cela allait prendre de ce fait ils devaient rapidement retrouver Arthur. Personne ne pouvait savoir ce qui allait ce passer avec exactitude. Tout reposait sur les épaules de cette jeune inconnue. Du coup le fait de savoir qu’elle avait trouvé Guenièvre rendait Merlin tout joyeux. Du coup il la mitrailla de questions

« Tu es ma sauveuse ! Tu fais ma journée ! Alors dis-moi, où est-elle ? Comment va-t-elle ? Que fait-elle dans la vie ? Elle travaille avec toi ? Et Morgane, elle la surveille de près tu crois ? »

Il était vraiment trop adorable. Viviane s’attendrit un instant en lui souriant avant de rire.

-Oulà doucement ! Te voilà bien enjoué tout à coup !

Elle disait ça mais elle le comprenait parfaitement. Elle-même avait été tellement heureuse de voir Annya. Et puis il était tellement mignon quand il réagissait comme ça. Il ressemblait à un enfant qui avait eu le jouet de ses rêves pour Noël. La jeune femme regarda rapidement autour d’elle. La plage était déserte. Cependant elle n’avait pas confiance. Ils avaient déjà pris bien trop de risques en parlant autant et surtout en parlant de leurs anciennes personnalités. Régina avait des yeux et des oreilles partout et donc Morgane aussi. Ils devaient être prudents désormais.

-On ferait mieux de parler de tout ça en privé tu ne crois pas ? Viens chez moi et je te dirai tout ce que tu veux savoir. Je te donnerai des nouvelles de notre amie et je répondrai à tes questions si tu en as. Je te dirai tout ce que j’aurai dû te dire il y a bien longtemps de ça. D’accord ?

Elle lui souriait en espérant qu’il accepte de la rejoindre. Elle se baissa pour ramasser son sac et ses chaussures avant de les lui tendre et de l’inviter à la suivre. Ils seraient bien mieux confortablement installés dans son appartement.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   Ven 13 Juin - 17:09

Pourquoi se réjouir autant ? La reine n’était pas simplement la reine à ses yeux. Certes, le fait qu’elle le soit l’était, mais avant d’être reine, elle était d’abord son amie, une grande amie, qui comptait énormément. Si elle était en sécurité et qu’elle allait bien, Frederic ne pouvait faire autrement que d’être heureux. C’est pourquoi ces questions qu’il posa à Alaïs sans même prendre le temps de respirer déboulèrent l’une après l’autre. Sa douce se mit à rire d’un rire magnifique qui fit sourire Merlin d’admiration.

Elle lui dit qu’il était soudainement enjoué. C’était vrai. Il s’était légèrement emporté par la joie d’avoir enfin une bonne nouvelle à entendre. Ce n’était certes pas Arthur qu’il venait de retrouver, mais en sachant où était la reine, il allait peut-être trouver un indice d’où se trouvait le roi. Sans doute que ce monde créé par Regina et ses compagnons avait des failles. Si leur lien avait été si fort, il ne faisait aucun doute qu’un lien devait les unir ici aussi. Une personne peut-être ? Ou bien tout simplement s’étaient-ils déjà rencontrés ?

Peu importe ce que ce lien pourrait être, Frederic ne pourrait pas en parler à Guenièvre. Il était maladroit, mais pas à ce point. Il n’avait pas l’innocence d’un enfant pour pouvoir croire qu’il arriverait à convaincre son amie qu’elle était la reine d’une histoire ici considérée comme une grande légende. Il passerait pour un fou, tout simplement.

Quand Alaïs regarda autour d’eux, Frederic fit de même, question de s’assurer lui aussi qu’ils n’étaient pas espionnés. Comme elle disait, c’était mieux de discuter de tout ça en privé, car personne ne savait si la reine avait des espions. Si elle en avait, ils pouvaient bien être partout… Bref, elle lui proposa d’aller chez elle. Il accepta. Ce serait ainsi une bonne occasion de voir comment Alaïs se débrouillait ici. Bref, hochant la tête, il lui sourit pour accepter l’invitation. Il se pencha en même temps qu’elle pour ramasser son sac et ses chaussures, la remerciant. Il mit ses chaussures et la suivit, évitant de lui tenir la main comme il en mourrait d’envie, juste au cas où Morgane l’observerait.









I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I have missed you Pv Frederic ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

I have missed you Pv Frederic ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» FREDERIC DARD (1921-2000)
» Assassinat du propriétaire de l’hôtel Le Palace
» imageries de meeuwen de ce lundi
» Et à la VBM dans tout celà !!!! à Wellen
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Plage-