Partagez | 
 

 Alaïs Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Alaïs Lewis   Lun 5 Mai - 23:27





Alaïs Lewis

Bonjour! Je m'appelle Alaïs Lewis. Je suis âgé de 25 ans et je suis célibataire. Dans le monde des contes, on me connaît sous le nom de Viviane. Je viens de Camelot et je suis La Dame du Lac. Je suis réceptionniste et mon grand amour est Frederic Richards. Je viens du conte Légendes Arthurienne et je souhaite intégrer le groupe Envie. Quant à mon visage, il m'a été prêté par Laura Donnelly.

Mon caractère

La première chose que l’on remarque chez Vivianne est cette incroyable fragilité. Elle est plutôt maigre et osseuse  et pas très grande ce qui donne l’impression que la moindre pression peu la briser. Cette impression de fragilité est renforcée par la pâleur de sa peau mais également par le noir de sa chevelure semblant peser lourd sur de si petite épaule.  Elle s’habille de façon simple et ne fait pas attention à son apparence à outrance. Si bien que la pâleur de sa peau est souvent ternie par la terre et la poussière qui parsème ses vêtements. Malgré cela elle dégage beaucoup de grâce  et de chaleur et émet une aura de pureté. Elle sue la douceur. Celle-ci est renforcée par ses grands yeux presque noir qui laissent transparaitre la moindre de ses émotions. Ils hypnotisent de par leurs brillances et leurs expressivités. Tout comme son sourire qui bien que de moins en moins rare semble être un cadeau précieux tant il réchauffe les cœurs.  Tout cela fait de Vivianne une personne dont la simplicité et le naturel donne un certain charisme.


On dit souvent que l’habit ne fait pas le moine. Pourtant il semblerait que certaine exceptions soit là pour venir contredire les  proverbes. Vivianne est l’une d’entre elle. En effet, la jeune femme dégage une grande douceur  et ce trait de caractère est l’un des plus importants de la druidesse. De nature altruiste et aimante, la brune à tendance à faire passer le bonheur des autres avant le siens.  Elle est plutôt calme mais lorsque que quelques chose lui tient à cœur elle devient passionnée et dé terminé.  C’étant elle-même considérée comme un monstre durant des années, elle a développée un manque de confiance en elle qui la rend plutôt réservée et timide. Pourtant grâce à Merlin elle commence doucement à s’ouvrir aux autres.  Elle reste tout de même plutôt méfiante et prudente. De plus la jeune femme ne se livre pas facilement et a tendance à enfouir ses sentiments afin de favorisé le bonheur de son entourage. Elle aime voir sourire les gens et les rendre heureux. Vivianne  est une personne qu’il est facile d’aimer car elle est gentille, généreuse, passionnée et maladroite mais tout à la fois rêveuse, forte, intelligente  et sincère. Elle ne s’énerve pas facilement et n’est pas rancunière mais lorsque sa patience est mise  à rude épreuve elle peut être aussi incontrôlable qu’un étalon sauvage.

Il était une fois

Oyé Oyé brave gens ! Venez ouïr l’histoire de la Dame du Lac. Jeune druidesse vivant dans le bonheur et l’amour de son entourage dans un village pouvant prétendre être un paradis terrestre. Elle vivait près d’un lac entouré de colline et où les fleurs sauvages poussaient à perte de vue.  La bourgade vivait en paix depuis des siècles et parvenait à vivre selon les règles de l’Ancienne Religion. Ce petit village était situé à Brocéliande, siège des légendes les plus fameuses.  Cette jeune femme portait un prénom emprunt d’une douceur qui la représentait parfaitement : Vivianne.  Beaucoup d’entre vous on surement entendu tout un tas d’histoire au sujet de cette jeune femme,  cependant, je puis vous assurer que je suis le seul à détenir la vérité. Ecoutez, et vous saurez qui est exactement la gardienne de l’épée légendaire.    Tout commença alors que la druidesse avait à peine 18 ans, elle ramassait des herbes aux abords du lac lorsqu’un homme se nommant Gahäl l’agressa violemment. Vivianne repoussa les avances de l’affreux mais celui-ci glissa et sa tête s’écrasa sur un rocher. La jeune femme n’avait aucune intention de le tuer mais il trépassa sur le coup. Les membres encore tremblant de sa mésaventure, elle avait laissé là le corps sans vie de son agresseur et parti à la recherche d’un sage du village afin de lui expliquer son malheur. L’homme alla donc prévenir la femme arrivée en même temps que l’agresseur deux jours plus tôt. Mais la mère de Gahäl était une terrifiante sorcière et aveuglée par une fureur noire elle maudit la jeune femme à tuer pour le restant de ses jours avant de disparaitre.  C’est ainsi que la vie de la douce Vivianne changea à jamais. A partir de ce moment, quand la lune était à son apogée, elle se changeait en Bastet : une énorme panthère ailée assoiffée de sang. Peu de temps après la druidesse fût banni du village après avoir été responsable de la mort d’une dizaine de personne dont ses propres parents. Elle ne s’en remit jamais. Tout les siens la rejetèrent et la trahirent. Elle fût alors bannie de la société druidique.

Désormais livrée à elle-même et hais de tous elle errait dans la forêt en évitant les contacts avec la race humaine autant qu’il le lui était possible. Elle quitta les contrés de Brocéliande et se trouva par pur hasard dans le royaume du roi Uther Pendragon. Là elle croisa le chemin d’un chasseur de prime à la recherche de druide. Il voulu la capturer et la vendre au roi mais un chevalier errant du nom de Lancelot ne lui en laissa pas le temps. Il sauva la jeune femme mais Vivianne lui faussa compagnie avant la tomber de la nuit. Ce n’est pas quelques semaines plus tard que sa route croisa celle d’un homme lugubre : Halig. Lui aussi était un chasseur de prime. Ce dernier ne tarda pas à découvrir la véritable identité de la druidesse maudite. Il savait qu’il devait se hâter de l’enfermer avant qu’elle ne prenne forme animale et ne le tue. Il n’eut aucune difficulté à l’emprisonner tant la jeune femme était frêle. Alors il l’emporta dans la cité de  Camelot. Alors qu’il faisait halte dans une auberge, il apparu devant elle pour la première fois : Merlin.
Il l’avait libéré de ses chaines et de sa cage. Ce sorcier semblait se soucier d’elle comme il se serait soucié de lui-même. Il devait être fou pour faire cela. Le jeune homme l’avait caché dans les catacombes du château et lui apportait de quoi se nourrir. Sa présence, sa gentillesse et sa bienveillance perturbait la jeune druidesse. Elle ne comprenait pas cet élan de bonté envers elle. Sa manière de parler, ses arguments ainsi que les expressions de son visage apaisaient la jeune femme sans qu’elle ne puisse l’expliquer. Cependant elle avait encore peur. Peur d’elle-même. Elle savait qu’à minuit elle allait encore se transformer et tuer quelqu’un. Peu être même un proche de son sauveur ! Le lendemain le sorcier la retrouva en larme. Au fur et à mesure que le jeune homme venait la voir, Vivianne commença à se confier et fini par raconter son histoire à Merlin sans parvenir pour autant à lui avouer qu’elle était maudite. Le lendemain fût certainement la journée la plus belle et la plus horrible de la vie de la jeune femme. En effet, la druidesse se rendait compte qu’elle était amoureuse du jeune homme sans en avoir le droit. Ils s’embrassèrent tendrement et elle eut l’impression que plus rien autour n’existait. Cependant la réalité était autre et elle le savait. Il voulait s’enfuir avec elle, quitter Camelot et partir loin, près d’un lac, en paix. Elle ne méritait pas un homme tel que lui. Le sorcier quitta les catacombes afin de préparer leurs fuites. Bien que souriante face à l’homme qu’elle aimait, la jeune femme souffrait. Elle savait que Merlin ne devait pas fuir. Il ne devait pas tout abandonner pour elle. Vivianne avait décidé de partir seule et profita de son départ pour sortir des catacombes et tenter de quitter Camelot. Cependant ses plans furent contrecarrés lorsqu’elle fût découverte par les gardes.  Le son de tocsin résonnait dans toute la cité alors que le temps suivait son cour. La jeune femme tentait de fuir le plus vite possible mais il était trop tard. Elle se transforma sous les yeux des gardes et les attaquas. Mais le jeune magicien lui sauva une fois de plus la vie. Mortellement blessée par le prince Arthur elle savait qu’elle n’en avait plus pour longtemps. Elle ne voulait pas que Merlin souffre plus. Le jeune homme l’emmena alors au bord du lac afin de la laisser mourir en paix. La séparation était dure pour l’un comme pour l’autre. Elle lui promit de rembourser sa dette et de l’aider. Elle le voulait sincèrement. Elle aurait voulu vivre, rester à ses cotés pour toujours. Mais cela n’était pas possible. Elle sentait la vie quitter son corps, mais la présence de Merlin à ces cotés rendait cette mort plus douce. C’est au bord de ce lac qu’elle s’éteint dans les bras de l’unique amour de sa courte vie.

C’est également à ce moment là qu’une tout autre histoire débuta pour la jeune femme. La druidesse avait rejoint Avalon. Là elle fût éduquée et entraînée deux ans durant afin de maîtriser ses pouvoirs. Vivianne appris à contrôler le pouvoir d’Avalon et appris les conséquences pouvant avoir lieu suite à la prise en main de cette maîtrise. Elle savait qu’il ne fallait y faire appel que lorsque cela était entièrement nécessaire. Cependant elle était désormais liée à ces lieux à jamais. Ils vivaient en elle. Ces deux années lui permirent également d’en apprendre plus sur la destiné de Merlin et du prince Arthur. Elle avait appris l’histoire du Monde et son devenir futur.  Le principale problème était que si elle savait ce qui allait arriver, le futur changeait sans cesse car plusieurs éléments pouvait le modifié et on ne pouvait jamais savoir quand un évènement inscrit dans l’histoire allait se produire. Elle possédait désormais un savoir qu’elle n’aurait jamais pût imaginer lorsqu’elle vivait dans son petit village. Au terme de ces deux années, les prêtresses d’Avalon lui donnèrent la possibilité de tenir sa promesse. Elles lui confièrent le titre de Dame du Lac et gardienne d’Excalibur. Cet honneur lui permettait de devenir la représentante d’Avalon. Ainsi la jeune Vivianne revient à la vie en emportant avec elle l’épée sacrée.

Après plusieurs années de recherche, elle n’avait toujours pas trouvé Merlin et le roi était mort avant que la jeune femme n’ai pût tenir sa promesse. Mes deux jeunes gens ne faisait que ce croiser. Il y a 28 ans, Avalon averti la gardienne du danger imminent.  Vivianne se servit alors des pouvoirs que lui procurait son statu de Dame du Lac afin de conserver sa mémoire. Le monde allait être en grand danger, comme la prophétie allait s’accomplir et le roi Arthur revenir à la vie. Il aura besoin de Merlin. Elle se devait donc d’avoir toute sa tête afin de l’aider à se souvenir pour qu’il puisse aider le roi Arthur.

Désormais Vivianne porte le nom d’Alaïs Lewis et est réceptionniste au bed and breakfast le Granny’s dans une petite ville du nom de Fabulis City. Ce poste est très avantageux pour elle car il lui permet de garder un œil sur la reine Guenièvre qui porte ici le nom d’Annya Gordon er qui travaille ici en tant que femme de chambre. La jeune femme trouve ce monde très étrange. Elle ne pouvait pas se servir de sa magie et les voix d’Avalon ne l’accompagnaient plus. C’était certes reposant mais elle devait bien avouer que cela ne la mettait pas très à l’aise. Ce nouveau mode de vie la perturbait. Mais elle devait rester concentrée et trouver Merlin. Elle ne savait même pas quel était son nom ici. Cela allait s’avérer un peu compliqué.

Derrière mon écran

En vrai, je me nomme Elodie mais sur le web on m'appelle Oka. Actuellement j'ai 24 ans, et si j'ai bien regardé dans ma culotte, je suis un(e) fille. Je me suis fait piéger sur Keep it Secret en acceptant d'aider Anouk sur ce superbe projet, et j'aimerai dire que on va bien s'amuser et que j'accepte tout les dons de cupcake..
fiche par © anouk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Colin Morgan
Célébrité (2e perso) : Colin Morgan
Camp : Celui d'Arthur
Messages : 309
Je suis arrivé(e) le : 04/05/2014
Localisation : Sur la rue
Emploi/loisirs : Sans emploi
Humeur : Neutre

DRAKON
E MALE SO FTENGOMETTA TESD'HUP'ANENKES !

Prénom et nom (2e perso) : Merlin / Emrys
Rang (2e perso) : Magicien de la cour

MessageSujet: Re: Alaïs Lewis   Lun 5 Mai - 23:49










I promised I would protect you but you still died in my arms anyway.
I saw you go further away from me on the very same lake Vivianne left me.
I won't make the same mistake again. That's my new promise to you, old friend.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Alaïs Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» Lisa Lewis (fiche refusée)
» Ana Lewis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches validées-