Partagez | 
 

 L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 16:04





Jade Barnes

Bonjour! Je m'appelle Jade Barnes. Je suis âgé de en apparence 25-26 ans, mais j'ai quelques siècles derrière moi et je suis célibataire puisque personne ne me voit. Dans le monde des contes, on me connaît sous le nom de Jack Frost. Je viens de de la forêt enchantée et je suis un esprit de l'hiver contrôlant les vents ainsi que tout ce qui se rapporte au froid, la neige, la glace.. Je suis protectrice de l'enfance une vendeuse de crème glacée et mon grand amour est encore inconnu, même à mes yeux, mais je le trouverai. Je viens du conte Le réveil des gardiens ( Rise of the guardians) et je souhaite intégrer le groupe Paresse. Quant à mon visage, il m'a été prêté par emilia clarke.

Mon caractère


Si l’on pourrait catégoriser mon caractère alors ce serait dans la modernité le complexe de la paresse aiguë. Je suis paresseuse dans tout les sens du mots, je n’aime pas le travail qui prend des heures préférant m’amuser à la place, je ne met pas vraiment toutes mes convictions dans quelque chose d’important. Sauver le monde blablabla, allez voir le père noël pour ça! Je suis une enfant dans l’âme, que l’on surnomme souvent un garçon manqué. Je ne suis ni gracieuse, ni aimée, juste ignorée. Comment j’en suis arrivée là? Après deux tentative de suicide je crois que la mort à jouer sur une grande partie de mon caractère, qui j’étais avant, comment j’étais avant cela je l’ignore complètement. Je ne suis qu’un enfant voulant jouer sans cesse, un esprit du bien perdu dans ses propres pensées. Je suis lunatique, enfantine, souvent désagréable, égoïste, je n’en fais qu’à ma tête! Ce que je crois est mieux que ce que tu crois et ce n’est jamais discutable! Si on m’a longtemps prise pour un garçon, même encore aujourd’hui, c’est surtout parce que je suis bagarreuse. Impulsive, combattante, survivante, je ne me laisse pas abattre par des mots venant de la bouche d’une autre personne. Si devenir gardienne de l’enfance à du me rendre sage, ma perte de mémoire empira complètement cette partie de moi, me rendant presque agressive à la moindres occasion. Je suis reconnu pour montrer les poings la première, pour ne pas broncher devant l’adversité, pour montrer des dents blanche de satisfaction quand le visage de mon adversaire rencontre la pierre glacé au sol. Je suis très sarcastique, ironique, blagueuse, je prend la vie à la légère. Rien n’est important, rien ne sera important plus jamais, j’ai perdu ce qu’il y avait de plus important et je ne sais même pas ce que c’est.

Je suis une solitaire, seule je me sens mieux qu’avec les groupes, j’ai toujours l’impression de disparaître même dans une foule de toute façon. Quand je parle on croirait que mes paroles ne sont qu’un lourd vide qui passe dans la tête de mes interlocuteurs, je ne suis qu’un vent froid qui passe et continue son chemin. Personne ne m’aime vraiment, après je les comprend vue mon manque d’implication dans mes relations et mon agressivité, mais cela ne fait pas de moi un être indésirable non? Ma solitude me rend doucement distante envers autrui et très froide au moindre contact. Je ne trouve simplement plus l’intérêt de m’attacher aux autres. Je semble chercher quelqu’un dans la foule sans reconnaître son visage ni sa voix, ce vide en moi refroidit mon coeur d’hiver de jour en jour et je perd espoir en cet humanité. Ma seule joie reste dans les enfants à qui l’été je sers quelques friandises glacé, leurs sourires me rendent ce que je semble avoir perdu depuis si longtemps, l’amour. Je suis, il me semble, très maternelle et protectrice envers eux sans comprendre. Peut-être ai-je perdu un enfant? Je ne sais pas, je ne comprend pas et dans mon incompréhension je deviens peu à peu sauvage. Détaché de ce monde, unique, mais sans intérêt pour régler la situation.

Il était une fois


Je suis née sans me souvenir qui j’étais ou comment j’étais arrivé là. Ce n’était qu’une profondeur glacée qui m’entourait alors que tout ce que je ressentais était un vide immense. Quelque chose me sortait du fond du lac où je m’étais reposé peut-être une minute, une heure ou un siècle. Doucement sa lumière vint toucher mon visage pour que je ne ressente ni le froid ni le vide qui était là. Tout ce qu’elle me murmura était “Jack Frost” avant de me déposer sur la fine couche de glace qui couvrait le vieux lac abandonné. J’ouvrais mes yeux très doucement pour la voir brillant là-haut, elle qui était ma mère ma soeur mon amie, je la percevais comme la seule personne pouvant me comprendre en ce monde même si à ce moment là je ne savais même pas ce que la plus part de mes mots signifiaient. En relevant ma tête mes cheveux tombèrent en loque sur la glace comme un vague souvenir avant que chaque mèche ne deviennent qu’une longue traînée de neige. De mes yeux je regardais mon corps sans trop d’appréhension ne comprenant pas ce que j’étais. Étais-je un garçon, une femme, un vieillard ou encore un animal? Je ne savais pas, je remarquais seulement mes longs doigts d’un blanc macabre et le bout de mes ongles d’un bleu très subtile, dans mon reflet je voyais les cheveux court d’un jeune garçon et un visage hermaphrodite. Peut-être n’étais que le reflet de chaque enfant de notre lune? Elle n’avait pas de préférence, mais féminine, je savais qu’elle avait fait de moi un message que je devais apporté tout simplement. Lequel? Quel était mon message, ma mission, mon devoir? Elle ne répondait pas, de toute ma vie les seuls mots qu’elle m’avait soufflée était ce nom que je devais maintenant adopter. En me levant je comprenais vite que je n’étais pas normale. Non seulement ma peau était aussi pâle que la mort, mes cheveux d’argent comme la lune, mes yeux d’un bleu de nuit, mais en plus je contrôlais le froid dans l’hiver lointain. Avec ma vieille canne de bergère j’arrivais à créer dans la glace des flocons de neige aux symboles magnifique. Le vent du nord soufflait sur moi pour  me connaître, il était mon ami, le vent de l’est un peu plus chaud venait aussi me caresser de sa douce brise pour continuer le bal. C’est dans une nuit de tempête que je fis mon arrivé car chaque élément venait à la rencontre du nouvel esprit de l’hiver. Dans ma joie je suivis le vent du nord qui m’emmenait dans un village non loin. Avec un immense sourire j’allais parler aux gens, mais ils ne me répondaient pas. J’essayais de danser avec certains, mais ils ne me voyaient pas ni ne me sentaient au toucher. Au bout d’un moment j’ai compris que je n’étais rien d’autre qu’une ombre en ce monde, quand cet enfant passa a travers mon corps sans jamais m’apercevoir, je savais à ce moment là que quoi que je sois ce n’était pas humain.

Ce ne sera qu’un siècle, peut-être même plus, après ma naissance que mon existence deviendra d’une quelconque importance. On me prenait pour l’esprit malin de l’hiver, Jack le gamin, un garçon sans aucun sérieux dans ce bas monde. Eux ils avaient des enfants croyant en eux, des adultes qui gardait cet espoir de les entrevoir un jour, moi je n’étais rien qu’un songe. Une vieille légende sans importance, ce fait m’agaçait, assez pour que j’oublie qu’un jour la lune m’aie donnée naissance ainsi qu’une mission à accomplir. Pourtant contre toute attente on vint me chercher alors que je m’amusais tout bonnement avec les enfants de ma petite ville favorite, avec Jamie, qui même si ne me voyait pas ni ne savait mon existence était devenu mon ami. Dans ma solitude je m’étais créer un monde dans lequel parfois les enfants pouvaient jouer avec moi et s’amuser lors d’un moment. Leur innocence semblait être le fruit de leur imagination, permettant que parfois quelque uns d’entre eux m'aperçoive lors d’une seconde. Pendant cette unique seconde je devenais un être important à leurs yeux, je devenais vivant. Cet impression me réchauffait le coeur glaciale bien que de très courte durée. Jeannot vint me chercher contre toutes attente de ma part. Toujours aussi rancunier de mes nombreuses plaisanteries à la fête de pacques il m’obligeait à le suivre pour rencontrer les autres gardiens. C’est ainsi que je fis ou refis la connaissance des autres. Le vieux père-noël, fée des dents, ainsi que le marchand de sable étaient tous présent pour m’acceuillir. La lune m’aurait désigner comme nouveau gardien de l’enfance afin d’aider à protéger tous le monde de noirceur. Je vais être sincère, déjà qu’à la base je ne savais même pas ce que j’étais réellement, je me voyais très mal me balader avec des gens qui jusqu’à aujourd’hui m’avait seulement connu de loin. Tout comme chaque humain sur terre pour eux je n’étais rien d’autres qu’une plaisanterie. Ce fut donc un refus complet de ma pars, je n’allais certainement pas accepter à la légère ce genre de mission suicide sans importance. Puis si la lune voulait me parler, me donner une mission, me demander un service, elle n’avait qu’à cesser de m’ignorer à chaque fois que je voulais des réponses. Puis Noiceur nous attaquait et avec son insistance il brisait peu à peu ma carapace froide et je me sentais courageux pour la première fois dans ma vie. Doucement avec les évènements je devenais le héros qu’ils voulaient tous voir en moi depuis si longtemps. Cette voix qui m’appelait des profondeurs des ténèbres cessa pourtant ma hâte et je la rejoignais en découvrant le repère de cette créature maléfique. En son entre on m’offrit deux choix, aider les autres gardiens à repousser la dernière attaque pouvant protéger une fête sacrée ou découvrir qui j’avais été réellement. Mon choix fut égoïste, ne désirant pas vraiment me battre, je prenais la chance de me découvrir. C’est comme cela que je pu voir ce garçon que j’avais été, ce jeune adolescent sauvant sa soeur d’une noyade certaine, cet enfant qui était mort noyé dans un lac glaciale. C’est là que je compris que la lune m’avait offerte une seconde chance de vivre car elle avait été émue par mon sacrifice et elle avait fait de moi un esprit dans ma mort. Ni homme, ni femme, simplement un être vivant pour sauver des enfants de l’hiver et mettre de la joie dans cette vie. Je n’étais autrefois qu’un blagueur, mais j’avais aussi été un héros, dans ma mort je pourrais enfin honoré ce jeune garçon mort pour que naisse une légende.  Qui sait comment ou même à quel moment, mais ils réussirent à me convaincre qu’au fond je valais plus que je ne le croyais. C’est peut-être quand il fut le temps de rejoindre Jamie? Peut-être quand le marchand de sable perdit la vie aux mains de noirceurs? Je ne sais pas si c’était ma colère qui l’emporta ou si lors d’un instant ma paresse disparut, mais je sais que je me suis impliqué dans cette cause quand j’ai vue le malheur qui pourrait advenir à ces enfants malheureux. Je sais simplement que lors de toute une nuit qui me parut plus longue que chacune dans ce monde je me battu corps et âme contre noirceur afin de protéger mon petit Jamie. Quand finalement nous avons réussie, quand finalement noirceur fut renvoyé de là où il venait alors cet épais nuage noir vint nous frapper de plein fouet avant même que nous puissions célébrer cette victoire.

Des cheveux d’argent tombant le long de son dos, une peau aussi pâle que la neige, des yeux aussi bleu que la plus belle des nuits étoilés, un corps immobile au centre d’un lac dont la glace menaçait de craquer à tout instant...c’est ce que les autorités trouvèrent dans la forêt de Fabulis city. Si de loin elle semblait morte, cette femme était en vie seulement incapable d’émettre un son ou un moindre geste de détresse, hypnotisé par la lune qui la berçait doucement de sa lumière. Je la regardais de haut alors que la vie quittait doucement ses yeux. Était-elle noyée? Avait-elle essayé de se suicider dans un espoir de remplir le trou béant qui s’était créer le long de son corps?J’étais perdu, je ne comprenais pas, je ne savais rien, je vivais un vide immense. On aurait crut que quelqu’un m’avait arraché le coeur avant de me le faire avaler pour que je le replace manuellement. Ce vide était incompréhensible, puis en tournant ma tête vers les secours qui arrivaient à pas de loup je vis le sang qui coulait doucement sur la glace. Ce sang tâchait la magnifique neige et j’étais presque en colère contre moi-même d’ainsi souillée la pureté. Quand il posa ses mains sur moi, ses lèvres sur les miennes, alors je sentie l’eau sortir et je me réveillais alors de ce long cauchemar sans fin. J’étais à nouveau dans mon corps sans avoir de conscience des évènements. J’ouvrais les yeux quelques fois pour ne découvrir qu’un décor changeant puis finalement j’étais enfermée dans cet chambre blanche d’où la lune ne pouvait plus me surveiller. « Qui est-elle? » entendais-je d’une oreille distante. « On ne sait pas qui elle est ni ce qu’elle fait ici. C’est une inconnu, personne ne l’a jamais vue avant, c’est comme si elle était apparut soudainement au dessus de ce lac et que la chance lui as sourit quand un randonneur l’a découverte. » dit une voix plus sévère, mais directe. Je tournais doucement la tête pour ne voir au loin que deux têtes vague, clignant des yeux plusieurs fois, je n’arrivais toujours pas à distinguer les visages inconnu alors dans un certain désespoir je retournais à ma contemplation du plafond.  Je ne remarquais pas que des pas s’approchaient doucement de moi et que la main du docteur vint se poser sur ma tête. « Comment allez vous?» soufflait-il à l’attente d’une réponse qu’il n’obtiendrait jamais. « Savez vous qui vous êtes? » enchaînait-il toujours aussi confiant d’entendre le son de ma voix. Pourtant ce bruit qu’il désirait, ces paroles qu’il attendait avec tant d’espoir ne vinrent jamais titiller dans ses oreilles. Je restais là, les yeux vers le blanc qui envahissait la pièce, sans émotion. On me demanda pendant des semaines ces mêmes questions répétitive et lasse de fatigue je finissais pas répondre un simple prénom “Jade”, voilà tout ce qui suffirait à apaiser leurs consciences si lourdes. Puis après avoir passer beaucoup de gens pour essayer de trouver qui j’étais finalement ils abandonnaient, me laissant simplement repartir avec la promesse de voir un psychologue à chaque semaine afin de débloquer ma mémoire. Je n’étais pas dangereuse pour la société, mais mon coeur froid tel la mort semblait effrayé les gens, l’idée qu’ils soient en présence d’un Jack l’éventreur semblait les foudroyer de peur.  Je n’étais pas un assassin, ça j’en étais sûr, mais quelque chose me disait que j’étais prisonnière de ce corps sans savoir quoi. Ma perte de mémoire était certainement mon plus grand ennemi dans cet ville, là où tous savaient qui ils étaient, je ne restais qu’une ombre et quelque chose m’indiquait que ce n’était pas la première fois.

La nuit c’est là où je me sentais le mieux, lorsque la lune se présentait sous un ciel éclairé, alors que je pouvais simplement l’observer de toute sa splendeur durant des heures. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais même pas qui je suis vraiment, je suis une vendeuse de friandise glacée dans une ville perdu au centre de nulle part. Je vis dans une ferme éloignée de la ville afin de pouvoir être tranquille. Je cherche la solitude, elle semble être un élément manquant à ma vie, je ne désire pas le regard des gens. Tout ce que je vois dans leurs yeux c’est une inconnu qui les intrigues, je n’aime pas ressentir leurs regards, ils m'effraient sûrement plus qu’ils ne le devraient. Alors les années semblent passer toutes identiques, je ne les comptent plus depuis un bon moment, chaque nuit je me retrouve fasse à elle me demandant si un jour elle me répondra. Qui suis-je et comment suis-je arrivée ici? Pourquoi ai-je l’impression d’être un garçon malgré mes longs cheveux d’argent tombant lourdement sur mon corps et cette poitrine qui est mienne ? Pourquoi ai-je un vide en moi qui me pousse à chercher un enfant en particulier?Pourquoi ai-je ce sentiment de sécurité quand la neige tombe sur la ville? Ces questions tournent constamment dans ma tête sans que je ne puisse trouver au fond de moi cette réponse que j'attends. Je ne suis qu’une ombre errante sur une ville, tel un esprit qui passe rapidement avant de disparaître dans l’inconnu, je ne prend pas attention à connaître ceux qui m’entourent. Je ne tiens pas à m’approcher d’eux, cela me semble trop d’effort pour si peu de résultat. Je ne suis qu’une simple vendeuse de friandise glacée, cela paie mon hypothèque, ma nourriture et je passe l’hiver cloîtré dans ma maison. Souvent mon regard se pose sur des petits garçons, sans perversion, je scrute leur physique cherchant quelqu’un en particulier. Des cheveux bruns, un regard innocent, une fragilité apparente, mais malgré mes recherches je ne le trouve pas. Quelque chose me dit que je dois le protéger, il me faut le trouver, mais je ne sais même pas qui il est. Peut-être ne suis-je qu’une nuisance en ce monde, peut-être ne suis-je pas faite pour vivre avec eux. Voilà pourquoi j’ai cette corde à mon cou, voilà pourquoi je suis prête à partir, voilà pourquoi je me dis que seule la mort me redonnera ce que je cherche tant. La chaise tombe sous mes pieds et l’air ce fait courte, alors enfin le vent vient souffler sur moi et doucement je me laisse valser dans ma douleur. Lors d’un instant la fine odeur de première neige touche mes narines et je suis libre, puis mon contact est coupé sèchement. Je me retrouve au sol, la corde à lâché sous mon poids, la porte est grande ouverte et un enfant échappe sa friandise au sol en me regardant. Cet horreur dans ces yeux, cette peur qui le prend, je sais que j’ai fais une erreur.

« Comment allez vous?» dit-il alors que les questions recommencent. « Écoutez, je vous sais silencieuse depuis le temps, mais il vous faudra comprendre que selon nous ce serait votre deuxième tentative de suicide. À la troisième on devra vous garder ici...Vous comprenez?» toujours sa voix harcelante qui attaque mes oreilles, cette même voix qui me fait grimacer, je suis incapable de lui répondre. Au plus profond de moi je le hais un peu, il m’a sauvé deux fois, je ne voulais que mourir. Il passe alors une main dans ses cheveux de charbon avant de la déposé sur mon épaule. «Il faut dormir maintenant...Il ne faudrait pas que le croquemitaine vous attrape.» dit-il comme s’il s’adressait à un enfant. Je lève alors mes yeux d'interrogation vers le médecin qui quitte la pièce. Lors d’une seconde j’ai eu la certitude de l’avoir déjà rencontré, mais ça ne devait être que mon imagination n’est-ce pas?  «Je viens bien aller...» soufflais-je du bout de mes dents en le regardant partir.

( Maintenant une petite explication hors histoire. Pourquoi Jack est-il une femme dans cet univers? À sa mort il est devenu un esprit, ni homme ni femme, mais on l’identifiais comme un gamin blagueur. Dans l’espoir d’être aimé il est devenu ce qu’on lui dictait donc un gamin. Quand la malédiction de Fabulis city à frappé logiquement Jack devrait être mort noyé, tout ce que sa mère la lune à pu faire puisque la magie disparaissait avec la malédiction c’était de lui offrir le premier corps qu’elle a trouvé qui survivrait une fois dans le nouveau monde. À son arrivé à Fabulis city Jack aura donc le corps d’une femme certes sur le point de mourir, mais vivante. Son esprit peut donc survivre tant qu’il reste en elle, voilà pourquoi il est devenu une femme. Ma logique était que sans la magie Jack allait simplement disparaître et ne plus exister donc un nouveau corps était nécessaire. Voilà pour la petite explication rapide. )


Derrière mon écran

En vrai, je me nomme hmmmmmmm mais sur le web on m'appelle coldheart. Actuellement j'ai 20 ans, et si j'ai bien regardé dans ma culotte, je suis un(e) fille. Je me suis fait piéger sur Keep it Secret en par la pub de prd, il y  a un bail que je voulais un forum avec jack frost de libre  slurp , et j'aimerai dire que C'est vraiment un beau forum, chapeau :)jusqu'à maintenant je l'adore beaucoup, bravo aux administrateurs!.
fiche par ©️ anouk

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 16:10

Bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Célébrité : Tabrett Bethell
Camp : Bien
Messages : 136
Je suis arrivé(e) le : 20/05/2014
Localisation : Centre-Ville
Emploi/loisirs : Barmaid - Rabbit Hole
Humeur : Massacrante


" Mord-Sith believe emotions must be governed.
Sadness, remorse, love...
These feelings make you weak.
But anger, loyalty, pride...
These feelings make you powerful. "
─ Cara Mason.


Prénom et nom (2e perso) : Cara Mason - Mord Sith

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 16:17

Merci pour les commentaires dans ta fiches ♥
J'espère que tu te plairas bien parmi nous ! Courage pour ta fiche, j'ai hâte de la lire ^^
Si tu as des questions, n'hésites surtout pas Smile

Au plaisir de jouer avec toi !








Tu fais un seul commentaire sur ma robe et je te cogne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 17:44

Merci beaucoup  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Camp : Camelot
Messages : 130
Je suis arrivé(e) le : 20/05/2014

Prénom et nom (2e perso) : Athala Gurthimoth, Princesse de Caledonie

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 17:53

Bienvenue sur le forum ^^






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Célébrité : Tabrett Bethell
Camp : Bien
Messages : 136
Je suis arrivé(e) le : 20/05/2014
Localisation : Centre-Ville
Emploi/loisirs : Barmaid - Rabbit Hole
Humeur : Massacrante


" Mord-Sith believe emotions must be governed.
Sadness, remorse, love...
These feelings make you weak.
But anger, loyalty, pride...
These feelings make you powerful. "
─ Cara Mason.


Prénom et nom (2e perso) : Cara Mason - Mord Sith

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 17:57

Quand tu le voudras, tu pourras changer ton avatar ! Merci ^^








Tu fais un seul commentaire sur ma robe et je te cogne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 17:58

    OMG Emilia + Jack Frost !!  Mignon  coeur
    Et puis avec tout les crossover que l'on peut trouver sur le net entre Elsa x Jack,
    Je te réserve un lien à l'avance !! <3 ...Bienvenue Parmi Nous & Bonne chance pour
    la suite de ta fiche !! *^*
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 18:01

Merciii  I love you 

Et oui Eden elsa+jack c'est sûr que je te réserve un lien bien au froid ( oui parceque si je le garde au chaud ça  va mal parceque on fait l'hiver et la neige et puis voilà tu me comprend, on se comprend, nous sommes la glace éternelle et puis voilà je vais continuer ma fiche et arrêter de dire n'importequoi promis promis!) Angélique 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 20:27

aaaaaannnnnhhhhhhhhhh trop cool un jack fille!!!

bienvenue et bon courage!!!!!!!!

Merci pour les compliments ça fait toujours plaisir XD







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 20:34

Jack Frost + Emilia Angélique Angélique 
J'ai vu les Cinq légendes récemment et j'ai eu un coup de cœur pour Jack  slurp *quoi, j'aime les personnages dramatiques, et y alors?  Siffle *

Bienvenue parmi nous maître de l'hiver  coeur *Elsa va avoir de la concurrence  What a Face *
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Dim 8 Juin - 20:37

Merci à vous deux  Mignon 

Et oui Jack+emilia je sais c'est épique, je suis épique *rire diabolique* puis bon ça lui fait aucun tord un petit côté Fi-fille notre jack  tesbonne bref merci encore, plaisir pour les compliments je le pense et je retourne à cette fiche *met sa cape d'esprit de l'hiver et va faire de la compétition à Elsa*
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Camp : Vilain
Messages : 137
Je suis arrivé(e) le : 11/05/2014
Age : 31
Localisation : À mon bureau
Emploi/loisirs : Escroquer
Humeur : Affamé
patte dans la farine
langue dans la craie
peau d'agneau sur ma fourrure
''oui... oui... je suis un chevreaux''

Prénom et nom (2e perso) : Le loup de «Le loup et les sept chevreaux»

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 1:59

la belle emilia <3

bienvenue ici! chouette idée de personnage :han: j'ai jamais vu le film de jack, mais il me semble vraiment cool Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 2:09

Merci  c: 

Je te conseille vivement le réveil des guardiens! C'est un très bon film pour tout âge et Jack est vraiment charmant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 2:39

Double poste:

Je me sens presque mal de ce fait, mais, mais, mais.... j'ai fini  Mignon 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 9:25

J'en connais deux qui vont finir ensemble XD * va jouer les cupidons XD *

Bienvenue parmi nous Jade ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 15:40

Franchement heureusement qu'il y avait l'explication à la fin de la fiche car même si c'était intéressant à lire et bien écrit j'avais pas tout saisi lol

Par contre ok il est dans le corps d'une femme... mais il ne se souvient de rien si j'ai bien compris. Hors Régina à inventé des souvenirs pour les 28 années passées pour tout le monde. Est ce que tu n'en parle pas volontairement pour expliquer plus tard en rp pourquoi est ce que Jade à ce trou de mémoire (car après tout les pertes de mémoire arrivent aussi dans notre monde hein XD et puis ya aussi l'exemple de David Nolan) ou sait juste une petite erreur ou alors c'est juste pour garder le suspens?









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 15:45

Du coup non Jade n'a aucun souvenir à cause du cou à la tête qu'elle à reçut à son arrivé. On parle d'un choc crânien ( qui à été perçu comme une tentative de suicide) qui lui a effacé la mémoire donc ce que Regina avait implanté à disparut. Pour autant elle ne se souvient pas plus d'avant, elle est juste complètement perdu, après en rp elle se rappelera doucement des faux souvenirs avec des petits indice. Je vais faire Noirceur en scenario car il est un élément important de ses faux souvenirs  I love you  Donc c'était voulu de ne pas en parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Célébrité : Laura Donnelly
Camp : Avalon/ Arthur
Messages : 191
Je suis arrivé(e) le : 05/05/2014
Emploi/loisirs : Réceptionniste au Granny's Bed and Breakfast / Dame du lac

Prénom et nom (2e perso) : Viviane: La Dame du Lac

MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 15:50

Okay super! Je m'en doutais mais je préférerais quand même éclaircir ce point^^

Tu es donc validée^^

Bon jeu!!!








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Lun 9 Juin - 15:53

Yeah merci  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Mer 11 Juin - 12:49

Bienvenue, belle jeune fille de glace!

Au plaisir de te croiser!
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Mer 11 Juin - 16:45

The savior  Mignon 

merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Mer 11 Juin - 16:48

C'est un plaisir!

Par contre euh... hiver c'est masculin, alors pourquoi "longue" et "froide"?

Désolée je joue ma chieuse ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Mer 11 Juin - 17:30

Juste pour faire allusion au changement de sexe x) je sais que Hiver est masculin ne t'inquiète pas  coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   Mer 11 Juin - 17:45

Oh okay! Tout s'éclaire! Parce que c'est vrai qu'à première vue, ça surprend!

Je te prenais pas pour une nouille, et l'idée de faire changer ton perso de sexe est assez courageux!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'hiver est longue et froide dans un coeur solitaire
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» "Je cherche un peu de chaleur à mettre dans mon coeur" [Magenta]
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Les mots sont comme des pierres dans mon cœur.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches refusées-